La cumpilation de la semaine #65

Et voici venue l’heure de la dernière cumpi de l’année, après zou, on prend les voiles. Le taulier a déjà plié ses slips et s’est enfui à la montagne, mais il reviendra pour maintenir le cap du navire et s’occuper de son nouveau joujou, Le Bon Fap, qui va probablement se transformer en yatch de croisière. Quoi qu’il en soit, voici la substantifique moelle de nos veilles de la semaine passée. Il y a du bon, du rigolo, bref, rien qui ne méritait vraiment de passer à la trappe pour finir enseveli sous les écumes des vacances et de la farniente.

sextoys

Si la forme phallique persiste, plus les années passent et moins les sextoys ressemblent à un pénis. Pourquoi les bons vieux godes en forme de bite n’ont plus la cote ? Doit-on s’inquiéter de la prolifération de vibrateurs au design minimaliste sorti d’un catalogue Ikea ? Libération d’un réalisme archaïque parce que l’industrie du sextoy était majoritairement dirigée par les hommes ? Ou bien puritanisme encore bien ancré qui rejette ce pénis qu’on ne saurait voir ? Pour le savoir, vous pouvez aller lire l’article de Fusion dans sa version originale et pour les plus paresseux la reprise qu’en a fait Slate en français.

“He fits like a glove, always up for love,
Steady like a caterpillar”

Voici comment la chanteuse Macy Gray nous décrit d’emblée Bob. B pour Battery, O pour Operated, et un dernier B pour Better, tout ça pour un charmant sextoy à qui elle dédie cette chanson avec un petit clip animé. C’est doux, sucré, écoutez tant que vous voulez cette ode au petit engin à moteur.

woodrocket

Woodrocket continue tranquillement son chemin sur l’autoroute de la parodie et compte bien désormais nous proposer une parodie XXX de la dumb comedie Bill and Ted, film culte des années 90 avec Keanu Reeves. Pour l’instant, on en est qu’au shooting photo, mais qui sait, peut-être que le studio potache nous réserve une petit scène ou deux dans ses pochettes surprises.

charlotte mckinney

Chaque année, un nom est sur toutes les lèvres. Adoubée playmate par plus d’un magazine, Charlotte McKinney semble pousser au fap tout internet depuis la pub du Superbowl. Qualifiée de “nouvelle Kate Upton” , la belle semble légèrement pousser Emily Ratajovski sur le bord de son trône.

xconfessions

Un nouvel épisode des  XConfessions est sorti et cette fois-ci avec l’option tags BDSM et cire de bougie. On ronronne encore plus de plaisir quand on voit que la scène In Appointment With My Master est jouée par notre chère Amarna Miller sous le joug du désirable Mickey Mod.

cosmo harms

Le pauvre magazine Cosmopolitain se trouve actuellement dans le viseur des anti-porn. Accusé de faire l’apologie du porn et de la violence par les zinzins du clan anti-sexe, deux chaînes de supermarché ont annoncé qu’elles le vendraient dans des présentoires spéciaux afin d’en cacher l’honteuse couverture perverse. Le délit de ce magazine ? Nuire aux mineurs, comme le proclame la campagne consacrée “Cosmo harms minor”,  dédié à descendre le magazine. Cosmo glamouriserait l’anal, les threesomes et tout un tas d’autres comportements sexuels « déviants ». Encore une victoire du matraquage signé Morality in Media qui est apparemment là pour nous juger.

On l’attendait impatiemment depuis plusieurs semaines, il est enfin là. La scène réunissant le trio de feu Stoya, Vex et Mickey Mode (décidément sur tous les fronts) est sortie chez Fourchambers. Ça s’appelle The Eye, et c’est évidemment signé Four Chambers, donc gage de qualité. Maintenant il ne vous reste plus qu’à faire chauffer la carte bleue.

1 commentaire Voir les commentaires

Laisser un commentaire