Le ciel, le porno et ta mère

Au Tag Parfait comme sur Le Bon Fap (ta curation préférée, souviens-toi), on ne se prive jamais de complimenter la MILF. La pornstar vieillissante, la Mrs Robinson aux mille visages, l’égérie oedipienne, la maternelle du meilleur ami qui sait faire de bons cookies. Moins fantasmagorique cependant, en tant que consommateur de culture porno, nous avons forcément tous connu cet instant où, en ces temps de démocratisation du X, maman nous questionne sur le contenu d’un article de Grazia/Gala/Elle ayant trait aux anglicismes abondants du lexique standard du fappeur. Beau moment complice où l’écart entre les générations se ressent comme le boule d’August Ames. Puisqu’ils ne sont jamais les derniers pour la rigolade, les flibustiers de Distractify ont décidé de compiler ces beaux moments de comédie de situation où ta maman essaie de deviner puis finit (hélas) par comprendre ce qu’est une “DP”, entre autres. Ces vidéos s’intitulent Moms Guess What Porn Terms Mean et sont aussi feel-good qu’un bon Ask A Porn Star.

Circonspection, amusement, appréhension voire dégoût burlesque, curiosité gourmande, rires partagés, ces mamans sont fabuleuses et semblent, avec un mélange de fascination et d’appréhension, découvrir progressivement ce qui constitue la porn culture, ses déviations phénoménales, mais surtout -plus intéressant- son art cérébral de l’image cryptée et de la métaphore, c’est à dire cette langue passionante qui a été crée rien que pour elle. Entre la bienséance et l’audace grivoise, ces mères fières, faussement choquées ou réellement atterées,  pleines de bonnes intentions, essaient de s’emparer tant bien que mal de l’objet-porn qui leur glisse entre les doigts. “OH MY GOD ! Funny face ?!” s’exclame une maternelle en devinant le sens du mot “cumshot” tandis qu’une autre est hilare en tentant un “…maybe like an asshole ?” pour définir le glory hole – sa collègue osera un “Vagina !” tout aussi croustifondant. Affligées et intriguées, ces sublimes mater familias semblent entrapercevoir ce qui constituera la culture de leur progéniture, non pas avec horreur, mais avec une sorte d’attitude de collégienne en cour de récré savourant la moindre grossiereté. Un bain de jouvence. Talkin’ about my generation.

Evidemment, quand au sein de la seconde partie de cette rubrique nos stars d’un jour sont confrontées au mot MILF (“méta !”), on s’esclaffe, on jubile, on s’excite comme un idiot devant la gêne occasionée (“Mother I Liked To..Ffffff…”). Heureusement, l’une d’entre elles se dévouera pour prononcer le mot en F. Quant au petit machouillis de chewing-gum ponctuant la découverte du terme mastoc “Big Black Cock”, c’est le genre de gestes équivoques qui se passe de longs discours.

La porn culture est le lieu de toutes les potacheries, un idiome à part alimenté par l’imagination, et, loin d’une diabolisation traditionnelle, ce type de divertissements insouciants sent à la fois le vécu, la bonne humeur décomplexée et l’amour maternel. A ressortir pour la Fête des Mères.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap