Le porn le plus pop’ : Pornhub et toi

Les nouvelles infographies de Pornhub sont tombées. Les camemberts et autres barres rectangulaires du tube, c’est comme les repas en famille le dimanche ou Mia Khalifa, c’est pas transcendant mais personne n’y échappe. Quels sont donc les coups de coeur du pornophile ? En collaboration avec Mic.com, le site s’est particulièrement intéressé à une tranche du public qui espérons-le connais également Le Bon Fap, les 18-34 ans. Puisque les rédacteurs-tagueurs sont directement concernés, nous étions curieux de comprendre ce qui nous définissait. Nous, les 60 % de Pornhub, nous, la “Millennial Generation”. Mille-mille-mille-mille-millenaire, come again !

La Millennial Generation aime le #lesbian

pornhub-insights-millennials-quick-stats1

Les temps changent. ll y a peu, on le constatait : le spectateur du néo-porno privilégie une lecture fragmentée des vidéos, les visionnant d’une façon parcellaire, par bribes, et sur son portable de préférence. Ce qui contribuerait à renforcer du point de vue des plateformes la “guerre de l’attention” façon Twitter : des vidéos plus courtes (pas plus de dix minutes, soit le temps d’attention standard désormais) = plus de fap. Et de préférence, le lundi, jour de pointe des tubeurs. Mais cette évolution ne fait pas le poids face à la grande révélation. Vous les femmes, vous le charme, constituez 24 % de l’audience de l’usine à porn, contre 21 % pour vos mamans. Vous n’avez jamais autant visionné de porno, ou tout du moins ne l’avez jamais autant avoué. Le net s’étonne alors de la popularité du porn chez un public féminin qui, pour pousser l’audace encore plus loin…s’éclaterait sur du #lesbian. Nous allons de twist en twist.

pornhub-insights-millennials-top-categories1

Comme l’affirme le Huffington Post, les utilisatrices raffolent des douceurs buccales entre filles. Un tag conquérant puisqu’il devance désormais le teen et le milf !…tout en impliquant forcément la combinaison de ces deux beaux mots à l’univers saphique. La grosse popularité de ce tag – rarement décevant je l’avoue – viendrait de la déception suscitée par son opposé direct, de son manque d’élégance et de douceur érotique, imposant la pénétration hardcore comme passage obligé et centre névralgique du X. En terme d’exigences et d’attentes, l’hétéro déçoit, l’hétéro est triste et mécanique. Les papouilles légères entre filles apportent plus de sensibilité, plus d’émotions, plus de chair, plus d’âme. Le fappeur trouvera le constat légèrement réducteur voire inconsistant. Le lesbien à être trop contemplatif ou doucereux peut aisément caresser du doigt l’ennui pur, et une prod’ ambitieuse comme Blacked recycle avec succès des effets très “lesbian” (lenteur des corps, observation méticuleuse des gestes, élégance esthétique). T’es plutôt Girls Out West ou Tushy ? Médite. Au-delà de stupéfication que suscite ce constat (comment ? les femmes regardent du porno ?!), nous avons évidemment le droit d’y deviner l’avenir, à savoir l’apogée d’un porno fait par des femmes pour des femmes (mais pas que). Les faps authentiques de demain, à l’image de ceux de Sarah de Vicomte.

L’ours Yogi < Le Tag Yoga

pornhub-insights-millennials-search-differences1

Mais ne nous arrêtons pas en si bon chemin niveau obsession collective. Les utilisateurs de moins de 35 ans feraient une fixation sur un tag qui personnellement m’enchante : le #gym, mot-clé dont la côte s’est haussée de 112 % depuis la dernière vague de graphismes. Ce qui inclut par extension le yoga, le spandex, le fitness, le tight pants, et autres formes de réjouissances. Ces fantasmes du quotidien ne devancent pas encore le hentai, le cosplay ou le POV, mais témoignent du règne désormais indéniable du booty, telle que l’affirme l’augmentation de 69 % (joli !) du combo “Big Ass”. On vous parlait il y a peu du rimjob et on aimerait parier que dans quelques temps, ce mot magique parviendra enfin à faire la nique au #blowjob tant éculé. Nous sommes la nouvelle génération, celle de l’anulingus fait-maître. Tremblez.

Ironiquement, les meilleures vidéos de fitness – celles qui ravagent le bulbe – sont d’ailleurs “safe for work”. Loin de Pornhub, ce sont les innombrables channels mainstream diluées à travers Youtube, à l’image de cette tendre CzechFitnessGirl, fonctionnant à plein pot et en HD sur ces rêves moites de salles de sport, qui font du yoga ce qu’il est, à savoir un tag parfait. La sexologue Juliette Buffat, interviewée par Le Matin, est heureusement là pour expliquer le succès des yoga pants au sein de l’imaginaire porn : c’est populaire car c’est sexy, c’est sexy puisque tout est basé sur la séduction. Analyse fulgurante. Plus intéressant cependant, Buffat précise que la souplesse plastique valorisée par cette sous-catégorie permet d’explorer comme il faut les perspectives du Kama Sutra. Pas seulement une déformation libidineuse en diable de la vie de tous les jours, mais une sorte de retour aux sources du bien-être sexuel.

pornhub-insights-millennials-top-searches1

Et puisqu’il est question d’un retour aux origines, on ne pouvait pas passer sous silence le succès -en crescendo – de mots-clés comme « step mom”, « mom, » ou « step sister », l’abondant champ lexical de l’ #incest. Niveau sociologie internationale et étude des moeurs familiaux,  on vous laisse deviner l’ampleur chaotique de la révélation. Moi, j’arrête les analyses de comptoir, fussent-elles des analyses branchées récoltées dans les cafés de New York. Je me pose et révise mes classiques avec les soeurs Lane. La beauté de la transgression. Les transgressions de notre génération.

En somme, nous aimons l’inceste (mais le “faux inceste”, rassurez-vous), les mamans (comme la tienne), les énormes fesses, et vouons toujours une affection certaine – et certainement nostalgique – aux hentais. Surtout, les Millenials assurant la survie de Pornhub sont (aussi) des femmes, de plus en plus. C’est peut être là l’intérêt de cette nouvelle pluie de courbes. Faire d’un triangle doré la pyramide qui sera à même de fortifier l’empire de la culture porn, et le succès du tube-star en particulier. La femme est l’avenir de l’homme, le passé, le présent, et le futur du porn. Bisous.

 

4 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire