Le Dausage : ma belle saucisse gorgée de confiture

“There are no finer foods in the world than sausages and doughnuts, but they seldom appear together. The Dausage® overcomes this.” – Liam Bennett, 2015 –

Le food porn n’est pas seulement le miroir de notre époque d’égocentrés. Qu’on se le dise, au-delà de ces amoureux du cliché immortalisant à l’envi leurs plus beaux repas, on trouve de véritables inventeurs. Des testeurs. Des génies scientifiques. Peut être les grands hommes de demain, tout du moins ceux de l’ère Instagram. Liam Bennett est de ceux-là. Rendant hommage au Cronut, mix contre-nature entre le Croissant et le Donut (on ne connait pas plus juste melting-popote), cet homme de 37 ans a créé la révolution : elle a pour nom le Dausage.

Le Dausage, c’est, vous l’aurez compris, la fornication hérétique entre le Doughnut (ou Donut) et la Sausage. Le Daily Edge résume le principe en usant d’un français so chic : “It’s simple, really — you take a regular pork sausage, inject it with jam et voila.”. Le Dausage est l’ultime métaphore grivoise du porno. Quand les deux aliments se rencontrent, la bouffe devient un jeu érotique : la saucisse entre et sort par le trou du Donut, en un mouvement de va-et-vient évocateur. Le fornicateur Charlie Sheen l’a fait dans Scary Movie III, mais seul Bennett a concrétisé cette blague potache en déposant le brevet. La science culinaire progresse. Honte à toi, le Duffin (muffin + donut), tu ne fais pas le poids. Le muffin n’arrive pas à la cheville d’une auguste saucisse bien robuste prête à exciter le palais et fondre dans la bouche. Les deux aliments les plus nocifs au monde, en un tout miraculeux…le Colonel Sanders n’est plus qu’un vieux ringard.

the-dausage

Mais ce n’est pas tout. Le savant fou a lancé un KickStarter afin que son petit bébé de graisse soit commercialisé dans les supérettes. Le crowfunding devient alors un crowfooding. Et quelle ne fut pas le surprise de Liam quand il reçut le soutient de… Mia Khalifa, la numéro uno de PornHub. La belle réagit à la découverte de ce concept gustatif en citant Futurama : “Shut up and take my money !”. Plus qu’un prototype doré au four, cet “original sausage-doughnut hybrid” devient le segment concret qui manquait entre la pornographie et le foodporn. La pornstar accueille avec enthousiasme son pendant culinaire, le ketchup remplace le cumshot, le barbecue le cul, l’huile fait office de lub’ et le tube ultime du sexe s’incline devant la friteuse. A ce train-là on crévera tous soit de cholestérol, soit d’avoir trop fappé. Le dernier fap-food avant la fin des temps.

miakhalifa

Bientôt, les sex tapes seront totalement démodées, persisteront seulement les chaînes youtube des cuistots amateurs. Crème Fraîche était un récit d’anticipation : le food porn va conquérir le monde. Aujourd’hui la Dausage et demain, comme le prédit The Mirror, le Dorizo, le Dalami, les Dipolatas. Rêvons.

Pourtant, l’heure est grave. Il ne reste plus que treize jours et ce visionnaire de la fourchette n’a récolté que 831 dollars. Libre à vous d’aider le food porn. Et de faire en sorte que ce plat vraisemblablement fantasmé par Homer Simpson ait la place qu’il mérite au sein de la société de la boustifaille. Un prince au royaume du Burger King.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Porno Français