Le Bon Fap

Hellfest 2015, we need to go deeper!

Ce n’est un secret pour personne, après une édition 2014 dantesque en forme de All Star Game des musiques métalloïdes, le Hellfest, un festival pourtant déjà bien établi dans le paysage européen voire mondial, se dirige désormais vers des sphères suborbitales avec un 10ème anniversaire de très haute volée. Ayant su progressivement s’affirmer dans un climat concurrentiel lourd, le Hellfest a gagné un large public grâce, entre autre, à une programmation audacieuse, transcendant les clivages habituels de la sphère metal et au développement d’un univers qui lui est propre et qui fait sa renommée.

Si le fest ne plaît pas à tout le monde, il n’en demeure pas moins un rendez-vous incontournable des festivals estivaux européens auxquels nous participons pour la 4ème fois. Nous revenons à la charge cette année pour sonder les relations fortes et prégnantes qui existent entre la culture porn et les musiques dites extrêmes, deux univers intimement liés et ainsi relativiser  l’image du festivalier aviné et du musicien cannibalo-coprophile. Loin de la condescendance avec laquelle le metalleux est habituellement présenté, ce personnage bonhomme de la culture populaire, tourné en dérision jusqu’à plus soif, nous nous baladerons de scène en scène et donnerons la parole à celles et ceux qui le souhaiterons autour des thématiques qui nous sont chères.

Et puis, la simple présence de Cock And Ball Torture et Billy Idol sur une même affiche nous impose de venir témoigner du stupre qui règne à Clisson. Et qui sait, peut-être pourra-t-on discuter avec Fred Durst de sa carrière avortée… See you there!

hellfest_2015_poster

 

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire