Interdire la nudité sur Periscope, Snapchat ou Twitch est une aubaine pour Chaturbate

Les chiffres sont tombés. Periscope, l’appli-streaming de Twitter, a enregistré pas moins de un million d’utilisateurs en seulement dix jours. Certes, sur les 300 millions d’utilisateurs actifs ça fait peu, mais on aurait quand même pu voir exploser les boobs et les boules en direct. Mais c’est impossible puisque Periscope ne veut pas entendre parler de porn. Y’a rien à y faire même si Twitter reste un petit paradis pour les pornophiles tant qu’ils ne mettent pas de nudité sur leur avatar ou leur bannière.

The Next Web ont donc fait les choses bien et sont allés interroger Shirley Lara, la COO de Chaturbate, sur la frilosité de ces applis dès qu’il s’agit de voir un téton pointer. Pour Shirley tout ça arrange très bien ses affaires. Elle ne veut pas de Periscope ou de Snapchat comme concurrents, mais comme d’outils pour renforcer (l’illusion de) la proximité entre les tippers et les modèles.

Aucun problème pour moi si ces services sont aussi sévères avec le contenu explicit. Aucun problème non plus s’ils veulent continuer à sévir autant. C’est cool en fait parce que si quelqu’un veut regarder des trucs sympas, il a plus qu’à aller chez nous maintenant.

chaturbate

Quant à Twitch qui interdit les boobs ? Encore une aubaine pour la cam :

Il y a des filles qui jouent nues aux jeux vidéo chez nous et sont vraiment à fond dedans. Je pense qu’elles viennent de Twitch et elle peuvent amener le game à un autre niveau sur Chaturbate.

twitch-boobs

Elle revient également sur les différences notables entre une actrice porno et une cam girl, sur le fait que le public se féminise de plus en plus avec l’émergence de cam boys (pas uniquement pour le public gay) et que les filles sont indépendantes. Ce qui n’empêche pas les usines à cam dans les pays de l’est de proliférer, remarque à juste titre le journaliste de The Next Web.

Et comme le site porte bien son nom, est arrivée la question de l’avenir de la cam :

Dans cinq ans, je pense qu’il y aura de plus en plus de sites de cam nichés. C’est pourquoi on a lancé récemment un système de tags qui permet à nos consommateurs de trouver exactement ce qu’ils cherchent.

Enfin Mic Wright finit par lui parler de la réalité virtuelle appliquée à la cam et Shirley explose de rire car elle sait, comme nous on sait, que le futur de la cam sera immersif. La dope sera pure et en direct.

En attendant, merci Shirley Lara car la cam parfaite est déjà en marche.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap