Bobo.com : cam à caractère non-sexuel

L’empire du milieu n’est pas tendre avec le porn, ni avec la liberté de surfer où bon vous semble sur Internet. Mélanger les deux et vous obtiendrez une disparition du porn en ligne depuis 2002, affectant du même coup la cam, mais ceux qui la pratiquent ne sont jamais à court d’idées pour relancer leur business.

hotesse

Reuters est allé faire sa petite enquête sur la nouvelle tournure que prend le marché des “hôtesses en ligne” dans cet Internet non-permissif. Suite aux différentes interdictions des dernières années, les hôtesses ne font désormais plus rien d’explicitement sexuel. La cam s’est transformée en une immense mise en scène du flirt et du timide teasing, un lieu de raffinement extrême, une épuration sauvage de tout ce qui pourrait choquer les bonnes mœurs arbitraires de l’État.

Pour ces séances de cam sans sexe, les fans répondent présents et les yuans coulent à flot pour voir une hôtesse faire du sa jiao sur le site bobo.com. L’histoire de nous dit pas s’ils ont la main dans le pantalon à ce moment-là.

 

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap