La cumpilation de la semaine #49

Cette semaine ma rédaction a décidé de m’abandonner, me laissant seul devant un planning ingérable. Toute petite semaine pour nous du coup mais cumpilation quand même : toujours plus de porn virtuel, beaucoup de bruit pour rien, un connard qui prend 18 ans de taule, le départ de Rocco, le retour de Jesse, du Stoya inédit, sans oublier du porno féministe. De notre côté, on devrait sortir prochainement un long dossier sur la publicité dans le porn, on s’est également mis du lubrifiant au cannabis dans le boule, Le Serbe a franchi la porte d’un salon de massage asiatique et Lula a décidé de faire jouir son rédacteur en chef pour les besoins d’un test de sextoy filmé. Avril va être chaud.

• On n’était pas super emballé par VR Girlz lors de notre dernier test sur le futur du porno immersif. Le scan 3D était impeccable mais son utilisation un peu limitée. Kotaku revient sur ce site et nous montre quelques Vine de la société qui teste actuellement l’intégration du Leap Motion (un contrôleur permettant de modéliser ses mains). On va donc pouvoir toucher les modèles et leur demander de dire « camion » ? Pas sûr qu’elles nous répondent mais ces avancées sont prometteuses pour ceux qui rêvent d’un monde virtuel porno à mi-chemin entre vidéo et modélisation 3D.

• Le site Culturopoing n’est pas un site sur la culture du fist mais bien « le partenaire de vos ébats culturels ». Ils nous parlent cette semaine de la réédition chez Bach Films de trois films de Sexploitation à la scandinave : « Inga, bonne à tout faire »« Nana, poupée d’amour » et « Le tour du monde de Fanny Hill ». Trois manières d’envisager l’érotisme dans des pays orthodoxes où le sexe semble plus naturel que dans les pays catholiques mais qui perdent au passage en érotisme en oubliant la fameuse transgression. À réserver aux plus curieux d’entre vous.

sexploitation4

• Rocco Siffredi a décidé en mars dernier d’arrêter le porn sur un coup de tête pendant L’Isola Del Famosi – le Koh-Lanta des stars en Italie. Ce n’était pas la première fois qu’il faisait le coup et on attendait la version officielle. À travers ce communiqué qu’on peut lire sur Xbiz, Rocco confirme bien sa retraite en tant qu’acteur pour que sa femme redevienne sa « priorité » : « Elle mérite d’avoir ce qu’elle a toujours voulu depuis le premier jour, être avec moi sans partager notre relation avec d’autres filles ». Gentleman.

Rocco-Siffredi-Isola-dei-Famosi-2015

• La plateforme TRENCHCOATx lancée par Stoya et Kayden Kross enchaîne les nouveautés à un rythme soutenu. La dernière en date est le premier épisode de la série 80 days around the world où Stoya visite des Love Hotel à Tokyo avec James Deen pour tester le mobilier local. De quoi largement claquer 3,99 $ pour voir ces 45 minutes.

roundtheworld

• À l’occasion des Feminist Porn Awards, le lifestyle en ligne féminin SheKnows fait un focus sur le festival qui a bien grossi en dix ans et qui continue à faire rimer féminisme et pornographie. D’ailleurs qu’est-ce qu’on appelle le porno féministe ? Qui sont les acteurs de ce mouvement ? Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur ce lien maintenant pour en savoir un peu plus.

tuualqkrqc5rq6xexstw

• Le Studio Evil Angel voit son audience se développer et grandir grâce à trois réalisatrices féministes : Aiden Starr, Francesca Le et Dana Vespoli, soit autant de visions d’un porno fétichiste et vicieux. John Stagliano, vénérable fondateur du studio, a observé que les femmes tendaient à être plus vicieuses que les hommes et qu’elles étaient une nouvelle source d’inspiration pour le porno. On fappe, évidemment.

aiden-starr

• L’affreux Kevin Christopher Bollaert s’occupait d’un business bien sale et illégal avec YouGotPosted, son ancien site de revenge porn. Il vient d’être condamné à 18 ans de prison pour extorsion et vols d’identité après avoir publié 10 100 photos sexuellement explicites sans le consentement des personnes. Ça servira de leçon à ceux qui voudraient suivre sa douteuse trajectoire.

kevin-boellart

• Motherboard nous pond un article fort long sur une question bien légitime : « est-ce que le porn exploite nos données personnelles ? » et on apprend pas grand chose. Ce qui n’empêche pas la presse en ligne de titrer partout que le porno « nous surveille » : oui le porno récupère des infos sur vous, mais bien moins que les sites d’info sur lesquels vous allez lire ces articles. Ironique, non ?

motherboard

• Jesse Jane a signé récemment chez le prince du gonzo Jules Jordan et sort un film intitulé Jesse Alpha Female avec du cuir, de la domination et des regards qui demandent des pardons. Ceux qui ont le privilège de se plier aux ordres de Jesse sont Manuel Ferrara, Samantha Saint et Chad White. En attendant que cette production 4K sorte, vous pouvez déguster huit généreuses minutes de sa bande-annonce chez nos confrères de sex dot com.

JesseJane

1 commentaire Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Le Bon Fap