Le Bon Fap

TransSensual, le nouveau pari de Nica Noelle

There’s a quote « Love has built its palace in a place of excrement, » and I think the opposite is true in porn. Capturing lovemaking on film is this magical, beautiful idea that people have built a lot of shit on and destroyed. And it’s time to reclaim that idea and build our palace.

En manque de Jessy Dubai ? Le studio TransSensual, nouveau venu de Mile High Media (Sweetheart Video, Reality Junkies, Male Reality) et spécialisé comme son nom l’indique dans les sensualités trans-filmiques, va te ravir avec My Dad’s TS Girlfriend. Du porn trans de qualité en vue, pour un jeu de l’amour triangulaire signé Nica Noelle, forcément source d’un conflit cornélien entre papa, fiston et Jessy comme élément perturbateur et masturbateur.

Pour la cinéaste, TransSensual est trans-positive et trans-constructive : à travers ces futures prods, la transexualité découverte n’aura rien d’un twist en bois mais tout d’une force charnelle revendiquée, un petit quelque chose de libertaire et de romantique, façon jeux de séduction polissons. Un nouveau fait d’armes pour Noelle, dont la ligne de vie est plutôt élégamment sinueuse : strip-girl du côté de Times Square ; rédactrice pour Spread Magazine ; première vidéo de fessées ; puis plongeon dans le grand bain du porn ; journalisme de qualité pour Hustler et The Huffington Post ; réalisation ; création de studios divers et variés dont Icon Male Films (du gay porn de bon niveau)… Entre quelques coms passionnés sur Manuel Ferrara, son amour des sciences physiques, du POV et de la littérature russe, la performeuse ex-burlesque, avec plus de deux cent métrages au compteur, n’a pas fini de nous vendre du rêve humide.

Foisonnant, riche, plein de surprises et éclectique comme la porn culture. Ses fantaisies trans ne doivent pas faire oublier l’affection particulière qu’elle porte aux toutous (non, chassez ces images vicelardes de votre crâne tout de suite), clairement visible à travers sa chaîne youtube. L’amour de l’art, encore une fois.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire