Le Bon Fap

Stoya : back in the game

Alors que son nom résonnait dans nos locaux à intervalles réguliers, Stoya a commencé à disparaître petit à petit de nos conversations. Un évanouissement progressif qu’on doit essentiellement à sa discrétion sur écran depuis qu’elle a quitté Digital Playground et qu’elle ne semble pas vouer un grand culte à l’industrie dominée par la pieuvre Mind Geek. On a pu l’apercevoir plusieurs fois dans la série Voracious 2 de John Stagliano et c’est à peu près tout. Pendant ce temps-là, elle s’éloignait de nous doucement, comme un souvenir de fap pour lequel on garde une infinie tendresse.

Elle n’a pas entièrement disparu pour autant et continue d’écrire. Elle a d’ailleurs créé son site Graphic Descriptions, un blog sur lequel elle raconte sa vie, sans oublier le porn. La lire, c’était la connaître un peu plus profondément que dans ses tribunes – un peu ronflantes il faut bien l’avouer – publiées sur Vice ou ailleurs, et un peu moins superficiellement que sur les réseaux sociaux.

stoya fluid 3

Mais son grand retour se profile aujourd’hui par la case porn avec Dana Vespoli pour Fluid 3 et avec le lancement de la plateforme TRENCHCOATx avec sa comparse Kayden Kross — porn star et femme de Manuel Ferrara. Dans cette nouvelle aventure, elles proposent des contenus adultes sélectionnés par leurs soins, avec un un tarif “à la carte” pour le consommateur.

Stoya en profite aussi pour se lancer dans la réalisation avec Graphic Depictions (où elle met en scène Lily LaBeau et Jiz Lee) et remettre les pendules à l’heure avec l’industrie dans un billet sur son blog, où elle critique la politique de Mind Geek à travers les studios et les tubes allant jusqu’à affirmer sa préférence pour « l’éthique » des torrents. Un choix discutable quand on sait que les deux sont à peu près basés sur le même business model…

stoya vice bath foot

Nous sommes en 2015 et Stoya est de retour dans le game ; on est content. Pour marquer le coup, Vice en a profité pour lui poser quelques questions sur TRENCHCOATx, son statut de pornstar et de féminisme, accompagnant le tout d’une belle séance photo.

Vice : Tu as l’air de prendre l’industrie par les couilles.

Stoya : Je ne veux pas les couilles de l’industrie, je veux une partie de son cœur.

Pas de doute, Stoya compte bien être des nôtres. Préparez vos faps moussaillons.

Photo en une : Anny Lutwak pour Vice

 

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire