Snapchat : recherche pudeur désespérément

Depuis ses débuts, Snapchat a permis à ses utilisateurs d’envoyer des sextos avec une relative sécurité. Sans vraiment attendre, les acteurs, actrices, cam’ girls & boys du milieu amateur et professionnel ont rapidement monétisé leurs snaps coquins, histoire de mettre un peu de beurre dans leurs épinards. Puis Snapchat a offert un refuge officiel à ce petit business avec Snapcash, l’application permettant d’envoyer de l’argent en toute sécurité (uniquement aux États-Unis).

Le business du sexto à la demande semblait avoir trouvé son petit havre de paix où les transactions pouvaient s’effectuer dans la tranquillité et le cash sonnant et trébuchant. Mais aujourd’hui, Snapchat ne l’entend plus de cette oreille et veut faire le ménage chez les Snaptchos. Priorité à la réputation, il s’attaque d’abord à l’aspect sexuel qui le caractérise pourtant si bien, puis dans une mise à jour de son guide d’utilisation, il recommande aux mineurs de garder leurs vêtements s’ils sont en contact avec un personne plus âgée.

snapchat suppression compte

Mais la bataille de Snapchat ne s’arrête pas seulement à la protection de nos chères têtes blondes et vise aussi les petits business des sextos personnalisés du monde adulte. L’air de rien, l’app commence à prendre insidieusement le même chemin restrictif que Google pour les contenus #nsfw (le compte du célèbre Dan Bilzerian vient d’ailleurs d’en faire les frais). Pour réinstaurer la dictature des Bisounours, il compte supprimer les comptes des auteurs des selfies affriolants et payants. Comment ? Snapchat se targue d’avoir un « système sophistiqué » qui permettrait de détecter les abus des conditions d’utilisation et de supprimer les comptes sources.

En mai 2014, on comptait près de 700 millions de photos et de vidéos envoyées chaque jour sur Snapchat (plus 500 millions via « stories »). On se demande bien comment leur fameux « système » peut repérer les contenus à caractère explicite, à moins qu’ils ne paient des gens pour faire une veille active sur les réseaux sociaux et les plateformes de sexcam… Dorénavant valorisé entre 16 et 19 milliards de $, l’application Snapchat est en train de prendre la voix de la sagesse, celle qui consiste à faire plaisir à ses futurs (gros) investisseurs.

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire