Un monde meilleur : objectif porn uni

Pour fêter la Saint Valentin, James Deen avait vu les choses en grand et marquait le coup en allant montrer sa belle gueule sur le plateau de la web-série signée Cockyboys, In bed with Liam & Levi. Voir apparaître un acteur porno catégorisé hétérosexuel (voire à tendance dominateur panpan-cucul) comme James Deen dans une production homosexuelle ne relève pas de l’exploit. Pourtant, on y voit quand même un pas en avant, à chacun de juger de sa grandeur.
Cette incrustation n’a rien d’un caméo anodin. En tant que représentant de l’APAC (adult performer advocacy comittee), James Deen envoie un petit message qui, l’air de rien nous, dit qu’il n’y a pas des porns mais un porn.

james deen cockyboys

Dans un communiqué un peu plus officiel, l’APAC affiche clairement son objectif : construire des ponts entre tous les porns. “L’APAC n’est pas une organisation hétéro, gay, cis ou trangenre ; c’est une organisation pour les performeurs de l’industrie adulte.” L’ère des catégories semble définitivement enterré pour l’APAC, de même que celui de la distinction. Il s’agit pour les actrices et acteurs du porn de s’unir pour mettre la main dans le cambouis et fabriquer le porn de demain. Dans leur viseur, on trouve bien évidemment les lois anti-porn, celles qui réduisent les facilités de leur conditions de travail ou leur protection de santé.
Avec cette belle déclaration, les représentant de l’APAC prennent des airs de trois mousquetaires : un porn pour tous et tous pour le porn, amen.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap