#Library : le tag devant la justice

Jusqu’à la semaine dernière, le nom de Kendra Sunderland n’était pas plus connu qu’un autre sur Internet. Depuis mardi, c’est une toute autre histoire. La jeune femme de 19 ans est accusée d’attentat à la pudeur pour s’être exhibée et masturbée dans la bibliothèque de l’université publique de l’État de l’Oregon.

L’enregistrement daterait d’octobre dernier. Depuis, Kendra a abandonné ses études à l’université et ne fréquente plus l’établissement. La vidéo aurait été enregistrée depuis le site de cam ReptCams (dont elle porte le watermark) pour finalement atterrir sur Pornhub et cumuler au passage 250 000 vues — un nombre non négligeable. Supprimée depuis, elle continue de circuler sur les tubes comme XHamster. Comment cette vidéo s’est-elle retrouvée là-bas ? Sans doute par un fan qui a pu l’uploader après l’avoir achetée sur un de ces nombreux sites qui rippent illégalement les shows de camgirls pour ensuite en faire le petit business parallèle.

Au final on en sait trop rien mais toujours est-il que Kaitlin Yarnelle – également étudiante à l’université de l’Etat l’Oregon – aurait porté plainte à la police pour attentat à la pudeur le 27 janvier dernier. Elle ne connaîtrait pas Kendra et nie le dépôt de plainte, arguant qu’une de ses colocataires aurait emprunté son ordinateur et son adresse mail pour prévenir les autorités.

denonciation

Kendra, si elle est reconnue coupable, risque jusqu’à un an de prison et 6 250$ d’amende. De l’autre côté de l’affaire, Reptcam n’hésite pas à afficher le nom de la jeune fille en homepage histoire de se faire un peu de pub.

C’est un nouveau coup porté au tag #library, qui souffre déjà de son côté éphémère. Désormais, le porte-parole de l’université de de l’état de l’Oregon encourage les étudiants à appeler la police s’ils assistent à un évènement inhabituel sur le campus.

3 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire