Veronica Avluv : à toi la milf que je n’ai jamais eue

Il n’y a pas de différence entre la vie face clavier et hors clavier, les coups de foudre sont les mêmes où que l’on soit. Je me balade dans mon Internet comme je déroule les kilomètres dans ma ville où parfois je meurs d’amour. C’est furtif et ça tient à rien, une coupe de cheveux, un jean moulant, un décolleté… Seule l’issue diffère, et je dois bien avouer qu’aucun regard croisé ne m’a jamais amené un seul orgasme ; alors que dans mon Internet, c’est souvent une histoire du quotidien. Mais j’aime de la même façon, d’un amour fort et puissant — une passion immédiate, celle qui te prend par surprise et t’arrache le coeur dans un râle sublime.

irl

J’aurais pu vivre une vie sans jamais croiser Veronica Avluv, actrice américaine apparue en 2010. Possible qu’elle soit passée par-ci, par-là, sans que je ne remarque quoi que ce soit. Trop jeune pour être une milf, mais aussi trop vieille pour incarner la trentenaire qui serait la future mère de mes pollutions nocturnes. La faute aussi à des seins refaits qui me font reculer d’un pas, à une tête assez commune lorsqu’elle aborde une crinière brune, et parce que l’actualité des productions porno est aussi chiante que de lire des petites annonces dans un journal.

When you call my name, I salivate like pAvluv dog

avluv-initiation

Au détour d’une rue, d’un tube ou d’une vignette, un truc nous attire, quelque chose qu’on n’avait pas senti avant. On ne sait pas trop comment, mais c’est là et ça nous y amène comme un aimant. J’ai un faible pour les cheveux auburn, ça tenait peut-être à ce petit détail car je clique complètement par instinct, laissant parler le magnétisme de l’image. Quoi qu’il en soit, un jour j’ai cliqué sur elle et 5 minutes après j’étais déjà en train de barboter dans le délicieux reflux d’endorphine. C’était une « scène d’initiation » en POV avec Rocco, ils discutaient comme deux acteurs hors plateau et la tension montait très vite. On sentait bien qu’elle avait envie de lui et l’homme à la massue légendaire aussi.

avluv-initiation2

Rocco avait à peine touché son visage, que j’avais déjà sorti popol de sa tanière et que tout s’accélérait. Il mettait sa main dans sa culotte trempée, et moi je visais le lustre pour tenter de l’enfanter (en vain). Efficace comme un quickie entre eux et moi, j’avais retrouvé l’endurance d’un éjaculateur précoce et cet orgasme rapide comme l’éclair signait de son arc la marque des vidéos de qualité. Celles qui se regardent par petites tranches pour éviter d’exploser.

Mon seul indicateur sur la qualité d’une vidéo est ce truc au fond de mon cerveau qui disjoncte quand la sauce prend. On pourrait croire que c’est souvent et bien c’est plutôt rare au final. J’avais ferré Veronica en une seule vidéo, il fallait donc que j’aille explorer la suite pour confirmer si elle allait devenir ma nouvelle milf par procuration.

veronica-avluv

L’étape d’après, j’étais face à elle, de nouveau un POV mais sans Rocco, où Veronica – dont la belle lingerie couvre à merveille ses faux seins – semblait plus que déterminée à transformer la pièce nue et moche de ce porn d’Evil Angel en chaudron. Les braises étaient dans son regard, ardentes, du rouge gland qui se reflétait dans ses yeux. Ses (vraies ou fausses) lèvres pulpeuses mettaient de l’huile sur le feu et moi j’étais là, doublement là, devant et derrière l’écran, homme double bite, entre suce et fap.

Elle teasait, chauffait, je n’en pouvais plus et je grinçais des dents. Le coup de foudre n’était donc pas un mirage, le coup de foutre non plus, elle avait du vice à revendre et moi du porn à reprendre. J’ai joui rapidement, comme la première fois puis j’ai continué mon petit bout de chemin avec elle, imprimant durablement son nom dans ma mémoire.

Whole Lotta Avluv

veronica-avluv

Comment avais-je pu passer à côté ? Cette histoire tenait-elle à une coupe de cheveux ou de présence ? La tragique perte de son mari en 2013 lui avait-elle donné l’énergie du désespoir ? Je ne sais pas. Mais la vidéo d’après était de nouveau avec Rocco et les choses sérieuses commençaient. En plus de pratiquer la fellation à deux mains ; d’avoir un goût prononcé pour la lingerie ; de faire des vrais scènes lesbiennes ; de tenir le strap-on avec dextérité et de teaser à en avoir de la tachycardie, elle possède un curieux anus à piston, flexible et qui pompe. C’est une anal queen, elle prend son pied par là, vite et bien. Nous aussi du coup, et personne ne s’en plaint.

pompe

Il ne manquait plus qu’une dernière étape pour faire de Veronica la milf que j’ai jamais eu, sa capacité à squirter. Pour éteindre le feu, elle balance souvent des jets d’eau, ça ne sert à rien puisque ça m’excite encore plus mais voilà, elle en envoie de-ci, de-là, à vous de les attraper au passage, quand ça ne finit pas directement dans sa bouche.

Actrice porno parfaite, Veronica Avluv incarne bien plus que la bimbo américaine qu’on pourrait facilement ignorer, elle est l’élégance et la fureur, le propre et le sale, la performeuse et l’actrice, la milf et la femme. Du coup, j’ai lâché mes derniers amours fulgurants, les post-teens sur la pente ascendante, pour me donner à elle corps et âme. J’ai tout pris, j’ai pompé l’Internet jusqu’à la moelle comme ça ne m’était pas arrivé depuis des années. J’ai fait le tour des studios (Brazzers, Kink, Elegant Angel…), des tubes et des sous-terrains. Des giga qui s’accumulent, en HD plus grand que mon écran pour y croire toujours plus. J’attends maintenant qu’elle passe la frontière du réel et débarque en réalité virtuelle, si l’année 2015 pouvait m’offrir cette expérience, je serais le plus heureux des hommes.

avluv-kink

Le porn est un éternel recommencement, on ne s’en lassera jamais, hier c’était Dillion Harper, aujourd’hui c’est Veronica qui aurait pu finir aux oubliettes, demain ça sera peut-être toi si tu décides de te lancer dans le porn ou de m’envoyer une sextape. Cette année je fêterai ma 18e année à mater du porn sur Internet, je n’ai pas changé, mon cœur est toujours prêt à vaciller pour un décolleté, un jean moulant, une coupe de cheveux ou un anus à piston. Que cette vie face clavier est vivifiante, qu’elle nourrit élégamment la vie et le vice hors clavier et inversement.

One luv.

3 commentaires Voir les commentaires

  • dommage qu’elle se soit fait charcuter le visage mais chacune de ces scenes est une explosion de bonheur.

  • Yep,
    Ca n’a sûrement pas sa place en commentaire mais ça sera le moyen le plus rapide de vous faire passer le message, quitte à le delete.
    Vous êtes chouettes et votre ancien site mettait en émoi n’importe qui assez rapidement.
    Là, sans vouloir critiquer pour critiquer, mais je suis un peu paumé et du coup, ben l’émoi… tout est gros et sans chronologie, où commencer la lecture ?!
    Je vais me rabattre sur votre RSS ! xxx

    • Sans chronologie sur la home ? Si mais par catégorie ou dans le menu. Peut-être qu’un fil discret et global pourrait t’aider. J’y réfléchis. Ou tout simplement des archives globales, je pense que c’est pas compliqué à mettre dans le menu. Dis moi si ça peut-être une solution (faut que tu me dises la manière dont tu utilisais la version précédente, j’ai des stats qui correspondent pas forcement à l’usage de tout le monde)

Laisser un commentaire