Life Selector : les confessions d’un maniaque du boule

Partenaire

Tout est parti d’une conversation avec ma pote Carmen Caliente à propos de ce qu’elle préférait chez les hommes. Les balles étaient son truc, moi je lui ai dit que c‘était les boules des filles qui me rendaient dingue. On était d’accord sur un point : les belles choses sont rondes et se touchent avec les mains.

unecopine

Pour satisfaire mon besoin irrésistible de maniaque du popotin, elle m’a conseillé de trouver un job qui pourrait correspondre avec mon obsession. Le code du travail était plutôt contre moi mais dans un fap-game, certaines conventions sociales volent en éclat, sinon on s’emmerderait pas mal – soyons honnêtes.

uneamie

Le choix était plutôt restreint mais avec un peu d’imagination on a réussi à trouver plusieurs professions qui faisaient l’affaire : coach personnel, styliste ou chirurgien plastique. Comment accéder à ces taffs sans diplôme ? Il suffit de s’arrêter aux frontières de ses compétences et de tout miser sur notre atout principal : malaxer du boule comme de la pâte Play-Doh avec un sens de la communication exemplaire.

Là-dessus j’étais plutôt à l’aise, voire même un véritable expert en la matière et mes différentes missions sont là pour en témoigner, quand il s’agit de parler levrette, je réponds toujours à l’appel.

mysass

L’histoire a commencé par un cours particulier avec Gala Brown qui avait besoin de faire des abdos fessiers. Je suis venu et je lui ai dit : “oui Gala, tes fesses mériteraient l’œil avisé d’un homme qui connaît la puissance des tapis de sol et des gros ballons de fitness. Je ne te garantis pas de finir comme Jen Selter sur Instagram mais au moins de passer du bon temps.” Ça a plutôt bien marché car elle semblait plus prête à s’asseoir sur ma teub que sur ce maudit ballon.

ass3

Avec un peu de malice et un brin de punchline, on arrive toujours à ses fins. Je me voyais mal jouer les chirurgiens en manipulant un vrai bistouri ou alors seulement en présence d’un anesthésiste de choc et d’une assurance en béton-armée. Je suis donc resté au stade du premier rendez-vous avec Taissia Shanti. Faut croire que mes mains possèdent un pouvoir surnaturel, car on a très vite fait connaissance, elle m’a montré chaque parcelle de son corps, j’ai bien tout enregistré dans ma tête jusqu’à la circonférence de son 3e œil. Car non contente de me laisser toucher ses fesses comme je l’entends, l’atmosphère tendait vers l’anal et le ass-to-mouth. Assez plaisant.

assthreesome

Et tout ça a continué de manière infernale, comme si ma teub était également dotée d’un magnétisme rare. Samia Duarte peut en témoigner (ainsi que Kiara Lord), venue pour un shooting photo, elle est ressortie avec un plan à trois. Elle a plutôt gagné au change et vous aussi car je vous ai ramené les images, les POV à trois ne sont étonnement pas monnaie courante et ça vous permettra de vous projeter sur le concept de Tour Eiffel sexuelle avec un inconnu.

Merci Carmen Caliente pour tes judicieux conseils, tu es la plus douce des brésiliennes.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Porno Français