No Body Is Perfect : le documentaire entre douleur et hors-norme

On écumait les tiroirs d’Internet quand on a vu que Secret Eyes Only y avait déposé un petit quelque chose pour nous. Le trailer sous-titré français de No Body Is Perfect de Raphaël Sibilla. Un jeu de mot subtil mêlant la maxime « personne n’est parfait » avec celle un peu moins répandue « aucun corps n’est parfait », en marge une première pensée sur la norme et l’idée d’un être qui ne s’y conforme pas, volontairement ou non. Raphael Sibilla a exploré la frontière de cette normalité lorsqu’elle traverse la région de la sexualité. Si vous avez une aversion particulière pour les trous dans la peau et/ ou la suspension, le trailer risque de ne pas vous plaire.

Pour ceux qui répondent encore présents, le pitch de ce documentaire est assez simple : No Body Is Perfect est une plongée dans les fantasmes les plus enfouis, de ceux souvent qualifiés de “hors-normes”. En guise d’introduction, une bande-annonce qui donne à réfléchir sur la notion même de hors-norme, au travers des thèmes du fantasme et du sadomasochisme. Sorti en 2006, le documentaire donne à voir un panorama des pratiques mêlants douleur et sexe, réunies dans le paradigme de la sensation. Mais il ne se limite pas seulement aux pratiques extrêmes et traite également d’autres comportements vus comme hors-normes, comme l’échangisme et la transsexualité.

Raphaël Sibilla rappelle ainsi que la limite séparant la norme du tabou est plus poreuse qu’on ne le pense. Les deux minutes de teaser ouvrent ainsi une réflexion sur l’avenir du hors-norme, comme une finalité qui doit rester autonome de la norme. Huit ans plus tard, ces pratiques restent effectivement en marge de la majorité, tout en gardant des points de contacts – plus ou moins forts, plus ou moins dénaturés, avec la société mainstream.

Le documentaire est disponible sur la plateforme VOD de Vimeo, à la location ou au téléchargement.

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire