Chloe Lewis : « J’aime faire durer le plaisir et garder le meilleur pour la fin »

En seulement quelques mois, Chloe Lewis a su conquérir le cœur d’une centaine de milliers de fans sur Chaturbate et mettre KO une partie de la rédaction avec ses shows à la qualité bluffante. La jeune québécoise s’est offert récemment une pause pour bosser sur son nouveau projet qui lui permet de reprendre totalement le contrôle de sa diffusion. Entre deux lignes de codes et avant de lancer officiellement Chloe TV, elle a trouvé le temps de répondre à nos questions dans la langue de Charlebois. Comme prévu, on a encore eu la piqûre.

Quand as-tu commencé à faire de la cam ?
C’est lors d’un stage d’été que j’ai été exposée pour la première fois à la porn en direct. Un stage en entreprise à Montréal dans une petite boîte affiliée avec les grandes startups américaines de la Silicon Valley. C’était un environnement masculin où des mâles un peu machos et fiers de leur travail m’entouraient. La culture de travail qui s’y était formée était on ne peut plus cocasse. Comme pour se détendre entre quelques lignes de code, les garçons avaient tous une fenêtre ouverte sur de la porn en direct. J’allais bientôt découvrir le nom de ce phénomène qu’on appelle la « cam ».

J’étais mal à l’aise, fâchée même. Comment se fait-il que cela soit autorisé au travail ? J’étais curieuse mais trop timide pour en regarder publiquement. C’est donc un soir tranquille chez moi que j’ai découvert cet univers.

Stage d’été terminé, je suis de retour à l’école. Peine d’amour avec mon copain et me voilà un soir à regarder Blazefyre sur Chaturbate. Elle est souriante, discute beaucoup avec les gens et arrive à être sexy mais pas vulgaire. Je suis séduite. Triste d’avoir été laissée par mon copain avec qui je venais tout juste de perdre ma virginité, je voulais moi aussi, comme Blazefyre, atteindre l’extase et me sentir moins seule.

Ma curiosité sexuelle grandit. Un soir dans ma chambre, assise sur mon lit…

« Clic »

Me voilà nue en ligne devant mon MacBook Air. À mes côtés se trouve un vibrateur acheté dans une pharmacie du coin – trop timide pour me rendre dans un sex shop.

Dès le premier soir, c’est le délire. L’amusement dans toute sa démesure. Les gens viennent me voir, discutent, et me proposent des trucs à faire avec mon corps.

J’ai la piqûre.

Quand l’ennui me prend, j’ouvre mon MacBook et en un seul « clic » je rigole et danse, souvent nue, dans ma chambre.

chloe-04

Tes amis ou ta famille savent que tu fais ça ?
Quelques amis le savent, mais ma famille n’est au courant de rien. « Bonjour papa, maman ! Si vous êtes en train de lire ce texte, je vous explique tout ce soir au téléphone ». Pour l’instant, je préfère garder ces activités dans mon jardin secret. J’ai deux frères et j’angoisse à l’idée qu’ils l’apprennent. Vont-ils venir me regarder ?

Comment se sont passés tes premiers shows ?
J’étais timide. Timide de me mettre à poil et de parler anglais mais les gens ont su me rendre à l’aise rapidement. Ils ont même su me convaincre de me rendre dans un sex shop pour y acheter un nouveau jouet pour le lendemain. J’étais surprise par l’attention que je recevais, et je le suis toujours d’ailleurs. Je dois dire que mes sentiments n’ont pas changé depuis. C’est toujours une nouvelle aventure. J’ai gardé la même timidité du début et ce même désir d’explorer ma sexualité.

Chloe Lewis

À vrai dire, je n’ai été qu’avec un seul garçon dans ma vie. J’ai très peu d’expérience et à chaque fois que je diffuse, j’explore quelque chose de nouveau.

Il y a des gens qui te lâchent d’énormes tips, tu réagis comment quand ça arrive ?
J’ai reçu beaucoup de tips au point où je ne savais même plus quoi en faire. J’ai donc décidé d’investir tous ces tips dans la production. C’est ma façon à moi de rendre tout ce qu’on me donne. J’ai donc acheté un nouveau MacBook Pro, un Canon 5D Mark III avec des objectifs ciné 35mm et 24mm. Par la suite des lumières de studio LED, et d’autres équipements professionnels pour améliorer la production. J’ai même acheté une machine à brouillard pour m’amuser un peu.

Chloe Lewis

Mes supporteurs les plus proches ont formé un groupe secret qui porte le nom de « Legends ». C’est un groupe de gens avec qui je passe plusieurs heures chaque jour. Mais comme c’est secret, je ne peux pas en dire d’avantage. Plusieurs d’entre eux ne sont pas des supporteurs financiers. Ils sont tous des gens exceptionnels qui ont su gagner une place importante dans ma vie.

Tu répètes souvent être timide, pourtant ça ne se voit pas trop quand tu es en direct. Quel est ton rapport à la cam ? C’est cette audience qui te grise, qui t’amène à t’exhiber ?
Quand on assiste à mes shows, on se rend compte rapidement que le tempo est différent de ce qu’on voit ailleurs. Ma nudité est précieuse et il faut savoir me mettre à l’aise avant qu’elle s’exhibe. Je vais aussi cacher mes seins souvent avec le bras. On dit que je « tease », que j’aguiche. C’est de la gêne surtout. C’est ma personnalité.

J’arrive à surmonter ma gêne grâce à la peur. Quand je me surprends de craindre quelque chose, j’affronte. Ça me rappelle une fois lors d’un show où on m’a suggéré l’anal avec un gode en verre. J’ai tenter de le faire et voilà… J’ai eu très mal et je me suis mise à pleurer comme un bébé.

Mon rapport avec la cam est authentique. C’est le contact avec les gens, c’est les amis… « Comment a été ta journée au travail ? ». Je recherche l’admiration des gens. Je prends plaisir à créer le désir pour ensuite le combler.

Pour moi ce n’est jamais « Qu’est-ce que je peux faire pour avoir ces tokens« , mais bien « Qu’est-ce que je peux faire pour le voir sourire« . J’aime donner et rendre les gens heureux autour de moi. Les tokens devraient toujours être une marque d’appréciation. Ça ne devrait pas être demandé, mais plutôt donné par affection. J’ai toujours trouvé un peu dommage le jeu du « tip 100 tokens pour voir mes seins« . C’est trop transactionnel, ça manque d’authenticité.

Un de nos rédacteurs a qualifié tes show de « x-art de la cam », tu te retrouves dans ce terme ?
Je ne suis pas fan de mettre des étiquettes ; ça gêne ma créativité et l’empêche de se laisser aller. Ceci dit, j’aime beaucoup ce genre de porno qui est plus artistique et aguichant. J’aime prendre mon temps. À table, je vais manger tous mes accompagnements avant de toucher à la pièce de résistance. J’aime faire durer le plaisir et garder le meilleur pour la fin.

Similairement, j’aime me dévoiler en douceur ; ça doit être mérité. Je veux aussi recréer des ambiances à l’aide de musique, lumières et d’autres techniques comme la profondeur de champ. Peut-être que je suis une romantique ?

Chloe Lewis

Pourquoi lances-tu Chloe TV ? Qu’est-ce qui va faire la différence avec les autres plateformes ?
Il faut d’abord savoir que je suis une programmeuse. Quand je ne suis pas devant la cam, je fais des applications pour iOS et maintenant web. J’ai aussi gardé un bon contact avec les gens qui bossent là où j’ai fait mon stage d’été l’an dernier. J’éprouvais souvent des difficultés techniques lors de mes shows. Ces difficultés étaient en lien avec la qualité de ma production et la faible capacité qu’offrent les sites de cam actuels tel que Chaturbate.

Il y avait souvent des coupures de son et des manquements à la fréquence d’images qui rendaient la vidéo saccadée et instable. Le chat éprouvait des difficultés aussi. Ça donnait une expérience décevante que je ne pouvais pas améliorer.

Le contact avec les gens, l’ambiance et la qualité de ma production sont plus importants que de recevoir des tokens. J’ai donc quitté Chaturbate, et programmé une alternative en quelques jours que j’ai hébergé sur mon site qui porte le nom de Chloe TV.

Après un mois de diffusion sur Chloe TV, j’ai du arrêter en raison des coûts entrainés par la popularité des shows. Il m’était impossible de payer seule la fibre optique et les serveurs nécessaires. Un système de tokens manquait. J’ai donc pris quelques mois pour mettre au point une alternative viable qui supporte les tokens et tout ce qu’on peut attendre d’un site de cam. Mon retour devant la cam et le lancement de Chloe TV sont pour bientôt.

chloe_TV

Chloe TV est ouvert à d’autres camers, tu as beaucoup de demandes ?
Chloe TV sera ouvert pour les filles et les couples sur invitation seulement. Une curation est nécessaire au départ pour donner le ton de ce que sera notre communauté.

Je suis à l’écoute des modèles et des gens qui les supportent pour bien comprendre comment je peux améliorer l’expérience. Une centaine de personnes m’ont contactée ; si bien que j’ai dû mettre une petite équipe sur pied pour répondre à la demande.

Tu regardes d’autres camgirls ou camboys, pour t’inspirer ou juste pour le plaisir ?
Je me rince toujours l’oeil entre quelques lignes de code. Une déviance bien ancrée maintenant depuis mon stage d’été de l’an dernier (rires).

Il va s’en dire que j’ai un faible pour quelques filles que je regarde par pur plaisir. Quelque-unes d’entre elles me rejoindront aussi sur Chloe TV. Je n’ai toutefois pas fais l’annonce officielle, mais vous pouvez certainement vous faire une idée de qui elles sont en regardant qui je « follow » sur le compte Twitter @ChloeTelevision.

22 commentaires Voir les commentaires

  • <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3

  • Ok… Pour la 73ème fois depuis que je lis vos articles, je viens de tomber amoureux !
    De Chloe, pas de Gonzo (pas encore), pas de quiproquo !

    C’est fou comment ça paye bien « camgirl », enfin pas pour toutes, mais.

    • Hihi! J’aurais été jalouse si Gonzo aurait gagné ton amour ;) Tu récoltes ce que tu sèmes! Disons que je travaille fort à semer! ;)

      • Mon dieu, je suis amoureux aussi : vous faites du Rails, du postgres et utilisez bootstrap.

        Ma curiosité est piqué a vif. C´est pas vraiment le sujet du tag mais quelques questions me hantent :

        Tu/vous avez géré comment le streaming video?

        Et tu/vous allez gérer avec quelle gem l´interfaçage avec un moyen de paiement?

        PS: J´apprécie l´interview aussi hein. Le reste est cool, c´est juste que je suis plus impressionné par le fait de développer une plateform en quelques jours que par le reste.

        • Pour le streaming, j’ai signé une entente avec un grand télécom américain (Verizon) nous permettant de situer des serveurs de streaming dans plusieurs villes. Nous avons des serveurs à Amsterdam, Frankfurt, Los Angeles, New York, Sydney et Stockholm. Paris et Londres suivront bientôt.
          Chaturbate ont seulement des serveurs de streaming à Phoenix.
          J’ai fait ma propre librairie (un petit gem privé) pour interfacer avec Verotel et Epoch qui sont nos partenaires pour l’achat de tokens.
          Pas de bootstrap, j’ai fait mon propre framework de CSS et la même chose pour le Javascript. Pas de jQuery! :)

          • J´ai jeté un coup d´œil à l´appli et aux liens présents sur twitter, fait 2/3 tests. Ca a l´air assez clean et ca fait plaisir à voir.

            Y´a un endroit (blog/chat/autre que twitter) sur lequel vous communiquez technique ? Votre aventure m´intéresse et j´aimerais bien la suivre et éventuellement pouvoir échanger. :)

            • Que Twitter pour l’instant, mais je songe à un écrire un blogue « tech » lorsque j’aurai un peu plus de temps et que l’équipe grandira ici.

              Je serais bien contente de discuter tech avec toi sur Twitter!

              • Dans le style sametmax le blogue ?

                En tout cas jolie travail :). Sinon pour la bp il y a des solutions de video en torrent. Quelques boites le propose ou sinon on peut les monter soit meme. Cela permet de sauver de la bp.

                Bon courage en tout cas.

              • Tu penses ouvrir un programme d’affiliation comme sur MFC ou chaturbate? Ca nous interesserai bien sur!

  • Les entretiens sont toujours aussi intéressants et bien menés :)

    Le site sera donc de type freemium ?
    En quoi se démarque t’il vraiment de la « concurence » (si l’on excepte, et c’est déjà pas mal, la qualité des performeuses) ?

  • On vise la qualité, pas la quantité. Nous maximisons l’User Expérience » plutôt que les revenus.

    Nos priorités ne sont différentes que celles de la concurrence. Tout ça ressortira dans notre exécution au cours des prochains mois.

  • E vous remercie pour cette interview super !
    <3 <3 <3

  • Bonjour,

    Curiosité de ma part a savoir,Chloé que considère tu comme étant de la vulgarité sexuellement parlant ? Dans cette article il en est question et sa pique ma curiosité car on te voit quant même dans un bain de  » sang  » main et pied enchainé et ball gag a la bouche,on est loin du romantisme ;)

    Attention je dit pas que cette scène était vulgaire PAS DU TOUT mais je me questionne a savoir se que TU considère comme vulgaire

    Merci de ta réponse :)

    • Merci pour ta question Myriam!

      Ça dépend du déroulement de la scène.

      Lorsque l’accent est mis uniquement sur les parties génitales, sur le « hard » avec peu de sophistication… Il peut arriver que je trouve ça de mauvais gout.

      J’aime quand c’est « hard », mais peut-être d’avantage lorsqu’il y a une certaine mise-en-scène ou authenticité lorsqu’il s’agit de live-cam par exemple.

      • Autant la mise en scène, pour moi ce n’est pas forcément indispensable.
        Autant je préfère de loin voir un visage plutôt qu’un gros plan sur l’entrejambe lors des scènes d’actions. Par contre, je ne crache pas sur une vue d’ensemble.

        Et sinon oui, même si j’aime pousser ces demoiselles dans leur retranchements, j’aime aussi les breaks où l’on discute tranquillement ;)

        Félicitations en tout cas pour ton site, parce que Chaturbate et les bugs c’est pas trop ça. Et puis j’ai une dizaine de favs auxquelles tu es abonnée, alors même si il manque quelques demoiselles, ça va être bien bien bien !

  • Enfin! Il aura fallu la chance d’avoir une cameuse /codeuse pour comprendre que la qualité va tout changer de le Game!

    Une interface simple, rapide, 100% mobile et supportant un flux de qualité va tout simplement tout fracasser! Imaginez pouvoir diffuser depuis iPhone!

    Chloe va juste tout casser!

    Bravo et a Bientôt

  • Ah oui sa je suis d’accord il y a des filles sur cb qui cam aussi sur d’autre site en même temp,elle ne font rien d’autre que se masturbé pendant 4h,elle peuve pas vraiment parlé puisque elle son sur 2 site…ordinaire.

    J’aime les modeles qui font des trucs différents ou qui ose des trucs et les québécoises son plutôt forte a se jeu :)

    As tu invité tes collègues québécoises sur ton site ? vous êtes si peu.

  • I’m in love. Je crois que c’est l’effet brouillard. Ou le sourire. Ou le diadème. AAAH!

  • bon bien je vais prendre sa pour un non…dommage les québécois son si peu pour l’entraide.

Laisser un commentaire