Long Exposure : le manuel de la dickpic parfaite

Au premier abord, prendre une dickpic semble simple comme bonjour. Hop, hop, on ouvre la braguette, on sort son petit pote et on le tient fermement par la main pour lui donner du courage, avant de le dévoiler à son âme sœur, voire à Internet tout entier. Mais le problème reste le même partout : ce n’est pas tant le sujet de la photo qui compte, mais surtout la manière dont vous la prenez. Pour preuve le tumblr Critique my dickpic passe au scan’ vos angles chelous, le flou pas vraiment artistique autour du gland et autres désagréments visuels qui polluent les photos intimes.

Pour vous éviter ces écueils grossiers, Jamie Webster et Berkeley Poole ont réalisé Long Exposure, une petite vidéo pour Adult Magazine. L’entreprise la photo de bite s’avère en effet au moins aussi laborieuse que de prendre un selfie. D’abord, il vous faudra vous lever tôt et faire tout un tas de trucs dans un laps de temps réduit, comme se doucher à l’eau très chaude en passant par le limage de vos ongles, l’hydratation des mains et une série de pompes.
Gardez quand même à l’esprit que la meilleure des dickpics ne vous empêchera pas de vous faire zapper comme si de rien n’était, tout simplement parce que votre destinataire n’a peut-être pas envie de voir votre engin.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap