Le cul entre deux chaises : le blog de Carmina

Vous connaissez sûrement Carmina car elle écrit parfois sur le Tag mais ce que vous savez moins, c’est qu’elle a également une vie parallèle de camgirl occasionnelle. Si vous êtes animé par l’envie de connaître son pseudo, vous pouvez arrêtez la lecture car vous ne l’aurez pas ici. Par contre, si la vie de camgirl vous intéresse, sachez qu’elle en parle sur un blog qu’elle vient de lancer : Le cul entre deux chaises. La rubrique s’appelle « Le journal d’une camgirl » et narre son parcours dans le grand bain de la cam. Sa première fois, le rapport qu’elle entretient avec ses premiers fans, comment elle se voit à travers l’écran, les détails qu’on oublie, l’excitation qui arrive doucement…

L’arrivée de la sexcam avec le modèle « freemium » (Cam4, MyFreeCams, Chaturbate, Streamate…) a considérablement redéfini l’accessibilité à une pornographie alternative. On peut s’exhiber sans « danger » et contrôler ce qu’on montre aux autres tout en gagnant de l’argent. Carmina fait partie de ces gens là, qui n’iront certainement jamais vers le porn mais qui à l’occasion finiront dans le top 3 des camgirls avec des milliers de spectateurs. Une nouvelle forme de peepshow sans patron, où le rapport complexe à l’argent est tout aussi important que la manière dont on va frustrer son public et la couleur de sa lingerie. Une équation qui engendre des millions d’histoires à raconter, en voici déjà trois premières.

Crédit photo : Unjourdepluie

2 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire