Pas de pitié pour les navets – Spécial sexe

Comprendre que les dessins animés ne sont pas nécessairement destinés aux enfants est généralement un passage étonnant de la vie du cinéphile. La première fois que l’on regarde La Folle Escapade ou Quand souffle le vent on se trouve généralement un peu chamboulé, même adulte. Même dans le bête et méchant, pas besoin d’aller fouiller du côté de l’anime japonais pour trouver sa dose de sang et de nichons : Bill Plympton fait ça avec génie. Et même du côté de la pornographie, le hentai n’a pas le monopole ; c’est justement ce que vous propose de découvrir le prochain volume de Pas de pitié pour les navets.

Rendez-vous demain à 21 heures au cinéma La Cantada II (13 rue Moret, 75011 Paris) pour un tour d’horizon des pires courts-métrages d’animation pornographiques jamais produits. Le voyage ne vous coûtera que trois euros. Pas de pitié pour les navets et le monteur Simon Predj de Douteux.org ont uni leurs forces pour vous offrir Tout le monde toon nu : un samedi matin animé pour adultes, la preuve définitive que pâte à modeler et pénétration peuvent être copines. On vous laisse découvrir la bande-annonce.

Couverture : le légendaire Dirdy Birdy de Dilly

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire