Le Bon Fap

Le patron de XBIZ demande pitié à Google

Il y a quelques semaines, Google a brutalement décidé de faire le ménage dans sa régie publicitaire : depuis, l’entrée d’AdWords est interdite aux annonceurs porno. Pour l’industrie, c’est un gros coup dur. A tel point qu’Alec Helmy, le créateur de XBIZ, a décidé d’envoyer une lettre ouverte au moteur du recherche pour tenter de le faire changer d’avis – ou au moins de dire son désarroi : « Je peux vous garantir que cette décision cause énormément de tort à un nombre incalculable d’entreprises, qui se demandent toujours comment une boîte aussi progressiste et soucieuse de la liberté d’expression que la votre a pu faire un tel choix. » Vous pouvez lire le reste de la lettre par ici.

Le marketeux Scott Rabinowitz a travaillé avec l’industrie pendant quinze ans. Selon lui, Google gagnait 400 millions de dollars par an grâce aux annonceurs reliés au contenu pour adultes. Sachant qu’AdWords a rapporté 10 milliards de dollars au troisième trimestre 2013, le moteur de recherche devrait pouvoir éponger les pertes sans trop de peine. Par contre, le manque à gagner pour l’industrie est nettement supérieur et encore incalculable. Il y a très peu de chances que la lettre d’Alec Helmy change quoi que ce soit à la situation. Reste à savoir si Google compte s’arrêter là ; on n’y mettrait pas notre main à couper.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap