Le Bon Fap

Thoreau, le chien sniffeur de disquettes

Thoreau est un banal golden retriever qui aurait pu apprendre à renifler la beuher et devenir, comme bon nombre de ses congénères, le plus fidèle compagnon d’un vilain douanier du Pas-de-Calais ; il n’en sera rien, la grosse truffe bien humide de Thoreau ne connaîtra jamais la douceur des sarouels à l’ombre du péage de Fresnes-lès-Montauban, c’est trop triste. Tout ça, c’est parce que Thoreau est l’un des premiers chiens entraînés à détecter le matériel électronique et que son boulot consiste avant tout à attraper les pédocriminels.

Entraîné pendant vingt-deux semaines dans le Connecticut avant d’être accueilli dans les rangs de la police de l’Etat de Rhode Island, Thoreau a déjà permis à ses collègues de coffrer un délinquant sexuel en retrouvant la trace d’une clé USB bien cachée au fond d’un tiroir. Bien sûr, les fichiers délictueux n’ont pas d’odeur, Thoreau est uniquement de service quand de lourds soupçons de pédocriminalité ou de recel d’informations pèsent déjà sur un individu.

cute-golden-retriever-wallpapercute-cat-and-dog-wallpaper-1goipbus

Quelle horreur

Ce n’est pas la première fois que des chiens sont formés à la détection de matériel électronique. En 2006, la Motion Picture Association of America avait fait entraîner deux labradors pour qu’ils repèrent les contrefaçons de CD et de DVD envoyés aux Etats-Unis depuis la Malaisie. Depuis 2009, l’administration pénitentiaire du New Jersey utilise des chiens pour fouiller les cellules de leurs détenus et découvrir leurs portables ; Thoreau a suivi le même type d’entraînement que ceux-là. Les chiens sniffeurs de disquette ont de l’avenir. 

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire