eFukt : The Absurdity of Japanese Pornography 3

Quand le nouveau eFukt est tombé en débutant par cette phrase : « toujours plus de folie grâce à ces porno-terroristes de Japonais ! », je me suis dit « oh hey ça va hein, sale Occidental de merde, ouvre un peu ton esprit ! » puis j’ai cliqué. J’aurais pas dû, personne n’aurait dû faire ça, personne ne devrait s’infliger une telle torture. Des vidéos qui vous filent des hauts-le-coeur le matin, c’est pas tous les jours que ça arrive, à moins de se faire son fix quotidien sur Liveleak ou Bestgore.

y3PWaHz

Si les grand huit émotionnels ne vous font pas peur, si vous prenez un vilain plaisir à sentir votre diaphragme jouer à la corde à sauter, si vous vous demandiez jusqu’où on pouvait aller dans le porn, si vous êtes curieux, si vous aimez vous faire mal, ces quatre très longues minutes sont pour vous.

Merci d’éloigner les entomophobes, personnes cardiaques et femmes enceintes, cette attraction pornographique est réservée aux amateurs de sensations fortes.

efukt

Appuie sur le bouton de la folie

19 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire