Blacked, l’amour en noir & blanc

Le 27 mai dernier, Blacked.com a ouvert son compte Twitter et posté son premier tweet. Rien de transcendant ou de marrant comme la CIA, non, juste une photo de Cherie DeVille, blonde, les yeux bleus et un collier de perles autour du cou.

Un nouveau studio venait de naître, l’image du tweet est l’affiche promotionnelle d’une vidéo, elle donne le ton du studio, présage de ce que nous découvrions sur le site. L’esthétique de la photo rappelle un style en vogue : lumière naturelle, léger halo, pas de Photoshop à outrance. Nous baignons dans le classy porn, cet élan pornographique, une école même oserai-je, pour lequel les vidéos de gros plans génitaux se doivent d’ambiancer le spectateur avec une image propre, haute définition et avec le moins d’artifices possible. La simplicité vaut aussi pour les acteurs et actrices.

La police du titre évoque également les ainés comme Elegant Angel (le pionnier en design porno cool), X-Art, FemJoy, Hegre, etc. D’ailleurs, dans la même lignée, je pensais que Blacked.com appartenait aux équipes de Mile End Media et Open Life comme les frérots Erotica X et Hard X. Je me trompais. Le nouvel arrivant dans le milieu en crise de la Porn Valley est « 100 % indépendant », comme nous l’a confirmé le principal intéressé sur Twitter.

À la direction artistique du studio, Greg Lansky, il se trouve sans doute à l’origine du projet (cf. Nikki Benz et son tweet), mais nous n’avons pas plus d’infos. Greg (un français qui a débarqué à Los Angeles en l’an 2000) est connu comme photographe, notamment pour Reality Kings. Atypique dans l’industrie, ses photos se reconnaissent entre mille ; il ne déclenche pas l’obturateur de son appareil pour capter des nichons, un cul ou une chatte, Greg met plutôt en valeur les regards. En tout cas, c’est ce que je vois dans son travail, qu’il propose sporadiquement sur son site perso. Mike Moz, ancien agent chez LA Direct Models puis passé par Digital Playground l’accompagne à la production.

Revenons à l’affiche promo, il est écrit à gauche du visage de Cherie : « Interracial fantasy ». Blacked.com explore le fantasme de la femme blanche qui couche avec un Noir, on s’en serait doutés. Pour cela, Greg et l’équipe de production ont fait appel aux fins limiers afro-américains disponibles. Il y a Prince Yahshua, chevalier du X à la teub cassée, et d’autres camarades bodybuildés à grosse quéquette un peu moins fameux. On nage dans le cliché et le marketing racial assumé, mais les tags interracial et big black cock (BBC) ravissent les fappeuses et fappeurs depuis pas mal d’années maintenant. Remémorons-nous BlacksOnBlondes ou bien les Florida Mandingos. Chez Blacked au moins, il n’y a pas que des blondes. Ils ont engagé la fine fleur des nouvelles venues. On retrouve August Ames, Jillian Janson, Farrah Flower, Scarlet Red, Keisha Grey et quelques copines récemment lancées dans le porno.

Avec tous ces éléments plutôt positifs, le site devrait connaître le succès. N’ayant pas vu de vidéos en intégralité, difficile de se prononcer sur leur qualité, rien de révolutionnaire n’émerge pourtant des extraits si ce n’est la bonne humeur et un peu de cuckold adulescent. Il ne nous reste donc qu’à admirer les photos promotionnelles qui mettent du baume au fap.

BpJjlV1IMAE8Zz6

BpU7V0tIQAAs0SI

01

 

Bo0uIWvIAAAIE32

 

08

Anissa Kate est même annoncée pour bientôt.

02anissa

3 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire