Sneakerslave domination : le gabber kiffe les skets

La Gabber Expo vient tout juste de fermer ses portes. Du 1er au 13 mai, ce « mini-festival » a proposé des expositions, des conférences, des soirées et tout un tas d’autres événements au Point Éphémère en hommage au mouvement gabber, qui revient doucement d’entre les morts-vivants recouvert d’un joli vernis hype tout propre. C’est déjà le prochain truc qui claque ! Sortez vos cachetons tchécoslovaques, votre slip Thunderdome et votre crop-top, vous allez tout niquer au Wanderlust si vous avez le courage de vous mettre un coup de tondeuse sur les tempes. On aurait pu continuer à cracher dans la soupe pendant encore longtemps si on n’était pas tombé sur cette vidéo.

https://www.youtube.com/watch?v=g14K-ZH9nTQ

Sneakerslave Domination est une performance artistique signée Pinar & Viola, deux graphistes néerlandaises amatrices de skets. Avec le jogging Fila et le bomber à l’ancienne, les fameuses Air Max et autres Req1 occupent une place de choix dans la mythologie du gabber. Une occasion de tirer un trait d’union plutôt inattendu entre la techno hardcore en provenance de Hollande et les kiffeurs de skets, qui vouent eux aussi un culte aux Air Max. Ce fétichiste de la grolle, qui a émergé du milieu gay il y a quelques années, consiste à prendre son pied en reniflant, en touchant et en léchant de bonnes paires de baskets pleines d’arôme. Du coup, la performance de Pinar & Viola est plutôt intéressante ; à ce rythme, on aura bientôt droit à des soirées gabber-baskets dans les caves de la capitales.

1 commentaire Voir les commentaires

Laisser un commentaire