Hannes Caspar – Untitled

nsfw

L’hégémonie callipyge semble partie pour durer. Aimer les gros boules, c’est désormais de bon goût ; c’est un consensus à échelle mondiale. Nous, on en a marre. Les gros seins et les petits culs ne se sont jamais démodés et maintenant que les régions glutéales généreuses sont rentrées dans le club, il est grand temps d’ouvrir nos cœurs aux petits tétés, ces éternels oubliés de l’histoire. On a soupé de ces gros seins lourds, assez de protubérances tonitruantes. Vive les petits seins qui perlent discrètement sous les tee-shirts, personne ne devrait se sentir embarrassé de ne pas pouvoir dégainer un 95D. Bien au contraire. Ce n’est pas avec ça qu’on va empêcher les filles d’ajuster leurs seins face au miroir, mais bon, on essaye. Le Flickr d’Hannes Caspar est par là.

'

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire