Oldie but Goodie : Michelle Angelo

Les légendes Lauren BacallSophia Loren, Jane Fonda, Raquel Welch, Pam Grier, Faye Dunaway, Brigitte Bardot ou Marilyn Monroe montrent bien que chaque décennie érige ses propres icônes. Bien sûr, la beauté physique disparaît avec le temps ; mais si vous vous immergez entre les images de ces vieux films et de ces magazines de l’âge d’or façon Playboy, vous vous rendrez bien vite compte que cette beauté trouve toujours le moyen de perdurer, encore et toujours. Quand vos yeux glissent sur ces images d’un autre temps, celui-ci se fige ; soudain, il n’a plus la moindre importance. Pour saisir la véritable beauté des choses, nous devons sortir du temps, le faire disparaître.

howtobebeautiful

Du coup, nous aimerions raviver le souvenir glamour de ces beautés vintage, les découvrir et les redécouvrir au fil d’une série d’articles intitulée Oldie but Goodie. Vous y rencontrerez des canons de beauté que nos parents, voire nos grands-parents ont connu dans leur folle jeunesse ; ces mannequins inconnus, ces modèles old school et autres stars déchues des années quarante à quatre-vingt ne méritent pas d’être oubliées. Aujourd’hui, nous avons parcouru de vieux numéros de Stag, Sir, Knight, Cavalier et Adam Magazine pour y retrouver la trace d’une certaine Michelle Angelo.

PIX magazine

Michelle, c’est la pin-up type des sixties. Cette petite bombe est née au Texas en 1945. Mélange parfait entre une vamp voluptueuse et votre jolie voisine, Michelle Angelo est dotée de l’une des plus fantastiques paires de seins que la Terre n’ait jamais porté, sans parler des ces insolents puffy nipples. Ceux qui l’ont croisée dans les pages des magazines érotiques des années soixante ne l’ont jamais oubliée, et pour cause ; sa carrière fut brève, mais pour le moins intense. En seulement deux ans, de 1966 à 1968, elle a participé à plusieurs centaines de photoshoots pour bon nombre de magazines.

Michelle-BW

Michelle-BW-2

En 1968, elle a fait deux apparitions dans Playboy et a même conquis sa place au soleil dans le célèbre Big Book of Breasts, récemment publié par la librairie Taschen. Elle a également travaillé en tant qu’actrice dans quelques sexploitation movies et a même exercé en tant que danseuse dans plusieurs grands clubs de L.A, genre Whiskey A-Go-Go ou Honey Bunny. Mon Dieu, ces seins se moquent éperdumment des outrages du temps. Scrollez jusqu’à la fin pour un petit bonus !

Michelle-lion

Michelle-Stokings

Michelle-bed

Michelle double page

Michelle photographe

Michelle gem of the month

Michelle female nudist

Michelle collier

Traduit de l’anglais depuis cet article par Le Serbe

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Porno Français