Ceci est bien une pipe

Vous nous envoyez souvent des idées de bons fappeurs, c’est avec beaucoup de tendresse que je les consulte mais honnêtement j’ai du mal à me lancer pleinement dedans. J’ai l’impression de sentir votre présence derrière moi, ça pourrait être un bon moment d’intimité communautaire mais malheureusement ma timidité naturelle me bloque pour bander quand je sens votre souffle dans mon cou. J’ai d’ailleurs jamais pratiqué ces trucs de branlette collective ou de biscotte après un bon match de foot, c’est même classé dans la rubrique légende urbaine de mon cerveau. Bref, c’est un peu con pour une rubrique qui se veut être du partage entre fappeurs, mais voilà, vous savez maintenant pourquoi vos suggestions ont rarement atterri ici.

Sauf que comme toute bonne règle, elle a ses exceptions. Le bon fappeur qui suit est arrivé dans notre boîte mail accompagné de ce sobre message : « matez ça ». C’était directif, ça méritait donc d’être vu. Pourtant on est face à ce délicat problème du porn faussement amateur des sites de fake revenge porn, de la fausse sextape de personnes qu’on ne connaît pas. Mais c’est sans compter sur l’alchimie du porn, capable de transformer la saleté en séduction, l’accord mineur en puissance érectile, le fake en histoire vraie.

L’art de la fellation est également une subtile question de dosage, à quelques mouvements prêts on peut sombrer dans l’ennui total mais un regard peut suffire à maintenir la tension jusqu’à l’explosion. Sans rentrer dans les détails techniques et personnels, une BONNE PIPE se résume à une longue montée sans véritable pause où on se dit à chaque seconde que le temps est bon. Ce qui revient à un délicieux compte à rebours qui arrive à 0 sans forcer.

Cette vidéo est très courte mais suffisante, c’est un quickie pour un fap rapide et elle possède ce truc indescriptible qui fait qu’on y croit, qu’on semble connaitre la fille, qu’on ressent la même chose que ce brave type. Peu importe la qualité médiocre, l’encodage défoncé et les pubs infernales pour du Viagra ou cette saloperie de MacKeeper sur les tubes, on croirait cette vidéo directement tirée d’une soirée arrosée où une drôle d’idée nous a poussé à dégainer notre téléphone pour filmer ce qui se passait entre nos jambes.

Un bon fappeur c’est l’illusion d’y croire.

Tags : #amateur #POV #BlowJob
Meilleur commentaire : pas assez pour décider

13 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire