Mon coup de teub : Mily

Il en va des coups de teub, comme des coups de gueule, certains arrivent plus facilement selon l’humeur. Aujourd’hui, je surfais sur les feeds du récif social le sourire aux lèvres, la houle était parfaite et j’ai voyagé en cliquant sur lecture.

Haruo Kaneko, le photographe brésilien, aussi fameux que les gangs délogés au tank dans les favelas, collabore étroitement avec le magazine de glisse nautique Hardcore. Pour le numéro d’avril, il met à l’honneur la plastique solide de Jamily Exterckotter. Le diable se trouve les détails et parfois dans le slip des mauvais garçons, il saute alors au visage des filles innocentes comme les hanches, de celle qu’on appelle également Mily, sautent aux yeux gourmands du Phileas Fogg du fap.

Le mannequin né en 1992 traîne ses talons dans l’obscurité d’une cour intérieure, elle joue du bassin méditerranéen comme d’autres des coups de canon dans le ciel bleu atlantique pour provoquer des tempêtes. Ça souffle dur et mon coup de teub s’envole pour Sao Paulo.

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire