Le Bon Fap

La scatophilie pour défendre la liberté

Début de semaine, le moral en berne, la tête ailleurs, les doigts gelés, on vous propose une brève bien fraîche qui devrait ravir les amateurs de poésie et de soft porn. Ira Isaacs a dépassé la soixantaine, il a le bouc encore noir malgré les épreuves qu’il traverse depuis sept longues années. La justice américaine n’arrête pas de le convoquer devant sa cour pour l’inculper d’obscénité.

Le petit caca Noël ne veut pas aller en prison

Le petit caca Noël ne veut pas aller en prison

Ira Isaacs produit et distribue des films fétichistes scatologiques et zoophiliques sous le nom « Stolen Car Films ». Il se défend bec et ongles contre des « chrétiens zinzins » qui souhaitent interdire ses œuvres. En ce moment, il vit son troisième procès qu’il fait durer de recours en appels. Il confie à XBIZ qu’il pense faire « la chose juste, se dresser pour la liberté ». Ses deux derniers procès ont été déclarés invalides, mais là, c’est différent. En janvier 2013, il a été condamné à quatre ans de prison pour des films comme Mako’s First Time Scat, Hollywood Scat Amateurs #7, Hollywood Scat Amateurs #10 et Japanese Doggie 3 Way. Ce dernier étant sans doute de la zoo (pratique illégale dans de nombreux pays), mais difficile de mettre la main dessus pour confirmer.

Voilà d’ailleurs son principal argument de défense, les vidéos ne sont distribuées qu’entre adultes consentants et il ne les commercialise pas au tout-venant (un peu comme notre Pierre Moro national). Isaacs vend sa came loin des circuits conventionnels, seuls les initiés y ont accès. De plus, le dealer de caca rouspète, car il n’a pas pu défendre sa cause convenablement et expliquer la portée artistique de ses films. Lors de son temps de parole devant le juge, il fut constamment interrompu. Ira Isaacs crie donc à l’injustice et se bat pour que les fétichistes de tout poil puissent vivre leur fap paraphilique tranquille. Nouvel appel en mars. D’ici là, on vous souhaite un bon appétit si vous passez à table.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire