Le Bon Fap

Le porn a-t-il l’esprit de Noël ?

Cette année, personne ne semblait vraiment vouloir de Noël, la crise était partout et sur internet, on brûlait même des sapins. C’était terrible à voir. Notre âme d’enfant a morflé, si on ne peut même plus mettre de bonnet rouge et délirer, à quoi bon espérer ? Tristes et abattus, on est allés taper quelques mots clés dans l’internet pornophile, lui qui est si prompt à se draper de rouge en blanc avant de lâcher une bonne bifle. Le porn a-t-il l’esprit de Noël ? Le Père Noël est-il plutôt sub ou dom ? Quid des elfes et des cerfs ? Les adultes sages mangent-ils des bananes en jouant avec des buttplugs sous le sapin ? La réponse sous vos yeux ébahis, maintenant.

Le Père Noël est une ordure

shaffer2043a6249826c29

Dans le porn, le Père Noël sort sa teub et c’est son cadeau pour ceux qui ont été sages, ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’anagramme de santa est satan (à méditer). Qu’il soit bienveillant à regarder des garçons s’enfoncer des trucs dans le boule après avoir sucé des bananes de Noël ou en gros bonhomme attaché au sol dont le postérieur est transformé en cheminée pour ramoneuse agressive armée d’un gros strap-on, l’homme à la barbe blanche a plutôt la cote. Faut dire que c’est un gros sale qui ne voit pas d’inconvénient à ce qu’un de ses elfes se tape sa femme sous son regard vitreux d’alcoolique ou drapé de cuir évacuant face caméra une envie pressante.

Mais, difficile de savoir si le Père Noël du porn représente plus le vrai par rapport à celui qui hante les centres commerciaux en agitant ses grelots. La frontière est compliquée à cerner car tout le monde n’a pas la tronche officielle de la mascotte de Coca-Cola ou de Saint-Nicolas. On penchera donc sur la version réelle, plus que celle fantasmée, ça sera un levier d’excitation plus facile à comprendre et ça rajoutera du vice au délice. Bien que la catégorie “Old+Young” plaise toujours autant aux fappeurs et fappeuses de 18 à 88 ans.

Les fappeurs respectent les traditions

tribue-christmas

S’il existe une catégorie de personnes qui respectent l’esprit de Noël à sa juste valeur, ce sont bien les fappeurs, qu’ils soient devant ou derrière la caméra, cette communauté de joyeux drilles n’hésite pas à se draper de carmin pour faire rougir les voisines. On retrouve la plus grosse concentration de ces individus sur xhamster, en tout cas c’est là où s’expriment le plus de tribute, ces odes merveilleuses au support masturbatoire. La poésie est dans le porn et le Verlaine des tubes pourrait bien s’incarner en pyranuku. Ce tributeur chevronné, non content d’offrir une fois par semaine une mise en abyme du fap, a décidé de pousser le vice avec l’arrivée de Noël en rajoutant des boules à ses balls pour finir sur cette « babe » inconnue qui n’en n’avait sûrement pas demandé tant.

Et que dire des génies qui décident de célébrer les traditions en lâchant leur divine semence dans l’intérieur d’un costume de Père Noël ? Les fappeurs sont joueurs, certains s’enfoncent des tiges dans l’urètre sous le sapin, d’autres fappent juste parce que c’est cool de s’habiller en rouge, certains plantent leur pénis dans un aspirateur offert par la belle-mère, tout le monde dans la joie et la bonne humeur jouit sur ou dans ce qu’ils peuvent trouver. Mais mention spéciale à fashionweek1 qui propose du contenu absolument chiant à mourir mais en sifflotant « Vive le vent ». Le premier qui comprend le sens de cette page Xtube, gagne le droit de souffler dans le ballon avant de reprendre les autoroutes de l’information.

Des Mères Noël partout, tout le temps

beautiful-christmas-santa-babe-wallpaper

Si l’esprit de Noël se résume à mettre un bonnet et des habits vaguement rouges, on peut annoncer fièrement que le porn l’a comme personne d’autre sur Terre. Les mères de Noël se multiplient comme les pains de Jésus même si elles ne gardent pas souvent leurs vêtements. Accessoires du bon délire entre amis et couples, le bonnet rouge et les portes-jarretelles servent souvent de prétexte à faire la même chose qu’avant mais en rajoutant vaguement la touche roleplay. Si l’atmosphère est souvent respectée (sapin, boules, cadeaux, cheminée et chants chrétiens), elle s’efface vite au profit du sexe pur et dur — attitude que nous déplorons bien évidemment.

On ne sait pas si cette couleur attire les acteurs comme des taureaux énervés, mais ça les excite au plus haut point et ce n’est pas nos chers amis cocaïnés du porn de l’Est qui nous contrediront. Avec leur manie de singer la culture américaine en faisant n’importe quoi, ces zinzins du porn arrivent, à défaut de nous faire fapper, à nous faire rire, et c’est déjà pas mal.

Tous les prétextes sont bons

xmas10

On peut quand même résumer le Noël des pornocrates en deux catégories : ceux qui jouent le jeu à fond en mettant en scène le Père Noël et toute son équipe et ceux dont un bonnet rouge et une cheminée sont juste des prétextes pour baiser. En même temps, c’est le concept du porn donc on ne peut pas trop leur en vouloir. Mais certains poussent quand même le bouchon un peu loin, on ne comprend pas trop le rapport entre un type qui s’injecte de l’eau saline dans les balls, à deux doigts d’éclater, et la naissance du petit Jésus, mais peut-être voit-il ça comme un cadeau à offrir à ses fans. Le cadeau d’ailleurs est un autre bon prétexte : une pipe pour Noël (et une petite vidéo pour l’internet), offrir sa petite fleur (peu importe le terrain où elle a poussé), payer ses boobs, jouir dans un verre avec son micropénis, jouir sur son nombril, jouir partout puisque Noël est synonyme de don et de partage.

Le pornoël

christmas

Eh bien oui, le porn a l’esprit de Noël et on pourrait en parler pendant des heures et des heures tellement les occurrences sont nombreuses et vastes du porn tradi jusqu’aux aventuriers des tubes. Mais on sait qu’il est déjà tard et que vous vous préférez certainement ouvrir vos cadeaux que lire des saloperies avec un faux Père Noël alcoolique (qui vous rappelle votre oncle en plus), donc on vous laisse. Passez tous d’excellentes fêtes de fin d’année, nous, on en profite un peu pour prendre l’air. On revient début 2014 (mais on postera quelques trucs entre temps). Big bisous.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire