Le Bon Fap

Invisiblegirlfriend : J’vous ai pas dit ? J’ai une fakopine

On connaissait déjà les agences d’alibis en ligne. Ces boîtes censées vous aider à conjuguer les aléas d’une double (voire “multiple” pour les gens très organisés) vie affective et sexuelle par la production de documents plus vrais que nature ou de coups de fil corporate pour garantir l’adultère tranquillou. A l’instar de la montée de l’Asexualité (une sexualité aussi respectable qu’une autre), et signes des temps, c’est un peu l’exact contraire du service précité que proposera bientôt la start-up Invisiblegirlfriend.

 

lie_to_me

Sur le papier, voilà une auto-fiction sociale (un bon gros mytho) dans laquelle le célib, lassé de justifier son manque d’intérêt pour la stabilité conjugale auprès de son entourage, pourra à loisir s’inventer une petite amie, l’histoire qui les lie et surtout recevoir à sa convenance des fausses preuves intrusives IRL de cette douce et peu encombrante moitié. SMS, coups de fil, mais aussi “en couple avec” sur Facebook. Attention pourtant, s’il prétend servir de “bouclier” social, d’alibi confortable, le service n’a pas vocation de combler les carences affectives ou sexuelles de ses usagers.

Il n’empêche… Pourra-t-on jouer à « C’est toi qui raccroche en premier ! Non c’est toi, hihi ! » avec nos fakopines ? Le mythocouple dure-t-il 3 ans ? “Sois belle et pas là” : le credo de la girlfriend idéale ? Autant de questions poignantes qui nous ont amené à interroger le créateur de Insiviblegirlfriend, Matt Homann.

Hello Matt, comment vous est venue l’idée de ce service ?
Je possède les noms de domaine Invisiblegirlfriend et Invisibleboyfriend depuis 2006. Je suis arrivé au Startup Weekend de Saint Louis (Missouri) pour pitcher une ou deux idées qui n’avaient rien à voir et au dernier moment, je me suis souvenu j’avais ces stupides url sous le coude. J’ai raconté mon idée au début du week-end et spontanément une dizaine de personnes très talentueuses se sont joints à moi. On a crée le site web, élaboré un prototype et monté le business model ensemble en deux jours.

https://www.youtube.com/watch?v=k3_Xd3SaLTY

On peut donc s’attendre à l’ouverture d’un Invisibleboyfriend ?
Absolument, nous le lancerons dans la foulée de Invisiblegirlfriend et les deux services seront très LGBT friendly.

C’est une grosse pression sociale aujourd’hui “ne pas voir quelqu’un ?
Je pense que cela varie d’un pays et d’une culture à l’autre. Mais nous avons un peu halluciné devant l’intérêt que suscite notre projet.

Quel est votre public cible ?
Des gens pris dans des situations très variées. Des personnes LGBT qui veulent éviter des jugements négatifs de la part de leur entourage, d’autres essayant d’empêcher des avances de collègues de boulot, d’autres encore qui préfèrent se concentrer sur leur carrière plutôt que sur une relation romantique. Bref, on essaye de fournir une solution à toutes ces personnes qui en ont ras le bol d’être questionnées au sujet de leur statut conjugal au boulot ou à la maison.

Invisiblegirlfriend

Jusqu’où pensez-vous pouvoir aller dans l’interaction IRL entre les fake girlfriend/boyfriend et les client-e-s du service ?
Notre objectif étant d’offrir une histoire crédible à raconter aux autres, il faut qu’elle soit soutenue par des preuves issues du monde virtuel comme du monde réel. Ce qui va inclure – selon la formule choisie par l’utilisateur – des voicemails, des textos, des interactions sur les réseaux sociaux mais aussi de vrais cartes (de vœux ou postales), des cadeaux et mêmes des bouquets de fleurs.

Vous pensez que vos utilisateurs pourraient tomber amoureux de leur relation virtuelle ?
C’est quelque chose de très difficile à prédire et certainement pas ce que nous essayons de créer. Votre question est un peu tirée par les cheveux.

“Her”, une IA avec la voix de Scarlett Johansson. Comment ne pas tomber ?

Les textos et les messages vocaux vont devoir être très convaincants… ça ne vous angoisse pas ? Comment allez-vous procéder ?
Nous sommes déjà en phase de beta test d’une fonctionnalité automatisée de SMS qui permet à nos testeurs d’avoir des chat en temps réel avec leurs “petites amies”. Et on continue de l’améliorer. En ce qui concerne les coups de fils, on explore les diverses pistes possibles comme utiliser les services d’actrices au téléphone en live ou opter pour une synthèse vocale.

Pourra-t-on aller plus loin dans la relation ? Faire du sexting par exemple ?
Non, le sexting n’est pas prévu dans nos plans pour l’instant.

Vous avez une date de lancement ?
On fait tout notre possible pour être opérationnel pour la Saint-Valentin, le 14 février 2014.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire