Furries des marais

Le fétichisme des sables mouvants n’est pas si surprenant que ça. Il ne s’agit finalement que d’une énième circonlocution du fantasme de la damoiselle en détresse ; immobilisation, domination et compagnie. Les tags quicksand et mud réveillent l’aventurier gominé qui sommeille en chacun de nous, le mâle musqué qui sauve la belle blonde enlisée, genre film de la Belle Epoque. Mais si vous préférez le Yiff à Clark Gable, comment faire ? Ne vous en faites pas, les Furries aussi tombent dans les sables mouvants.

Petit rappel pour les gens du fond : les Furries sont des animaux anthropomorphes pour semi-zoophiles. Si vous avez vu Still Life (Betamale), vous savez déjà de quoi on parle. Dans ce clip, un type en costume de Furry s’enfonce doucement dans des sables mouvants. C’est assez flippant, à vrai dire. On est vite hypnotisé par les soubresauts de ce museau en fourrure synthétique, à se demander si celui ou celle qui se cache derrière est bel et bien en train de filmer sa propre mort. Heureusement, non. Stephanie Mercier Voyer, journaliste chez Vice, a retrouvé la trace du type en question, un certain Swampy T. Fox. Comme son pseudonyme l’indique, Swampy aime les costumes de Furry et les siestes estivales à la fraîche – c’est à dire dans la boue. C’est là que la magie opère : en plongeant son costume à quelques milliers de dollars dans la boue, Swampy arrive à énerver simultanément Furries et amateur de sables mouvants. Nous, on est juste mal à l’aise.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap