Le Bon Fap

C’est quoi ton porn la Boucherie Ovalie ?

C’était une belle journée ensoleillée de 2009, sur une plage naturiste de Géorgie, non loin de la maison de vacances de Mamuka Gorgodze. L’équipe de la Boucherie Ovalie se rencontrait pour la première fois. Ils scellèrent leur amour du rugby dans les dunes, à l’abri des regards. Il y avait Ovale Masqué qui deviendra le taulier parce qu’il en avait une plus grosse que les autres, Ovale de Grâce la douce, Pastigo plus connu comme Jean Cassette sur Twitter, Damien Try, Aguiléra la Biarrote, Marcel Caumixe, l’Affreux Gnafron, Jonny Wilkinson, Pilou, Gregory le Mormeck et d’autres. Sacrée partouze de rédacteurs.

Depuis, ils bousculent le paysage rugbystique français avec des comptes-rendus de match et des chroniques loin de ce que nous proposait le Midi Olympique auparavant. Irrévérencieux, moqueurs, ils n’appartiennent pas au monde du rugby et se permettent des critiques que d’autres n’oseraient pas. C’est d’ailleurs pour ça qu’on les lit ; pour rire aussi. Vivre un match de Top 14 en suivant les tweets de la Boucherie, c’est réaliser pourquoi le live-tweet a été inventé.

On ne va pas se le cacher, faut s’y connaître un minimum pour comprendre leurs vannes, mais le plus important, ce sont les valeurs qu’ils défendent, les fameuses valeurs du rugby© qu’on cherche toujours entre fourchettes dans les yeux, cravates et « sodomie arbitrale ». Ovale Masqué et Gregory le Mormeck répondent à nos questions entre deux mètres de Pastis chez Tonton et avec l’accent du Sud, car, tout le monde le sait, les gens qui parlent rugby ont tous l’accent.


Les Valeurs Du Rugby © par Boucherie-Ovalie

Pour commencer, pourriez-vous nous raconter votre premier souvenir porno ?
Gregory le Mormeck : Mon 1er film, j’avais 12 ans et j’avais déjà collé toutes les pages lingerie de La Redoute sur les murs de ma chambre. On était 5 mecs dans une pièce de 10m2. Les 4 autres étaient tous plus âgés que moi, au générique ils avaient déjà tous leur queue dehors. Je suis resté dans mon coin à mater le film. Quand j’ai vu les manches des types à la TV, j’ai compris qu’on jouait pas dans la même catégorie et je me suis juré de me tirer encore plus dessus, de vrais bestiaux d’élevage. Je ne me souviens plus du titre mais j’ai retenu une seule chose, c’est que baiser sur le capot d’un 4X4, ça doit être super cool. Sinon les filles étaient super bonnes mais les deux gorets en sueur qui me frottaient les coudes de chaque côté m’ont pas filé l’envie de m’extasier plus.

Ovale Masqué : Moi je n’ai jamais regardé de films pornographiques, je vivais dans une famille de prolétaires et on avait ni Canal +, ni internet à la maison. J’avais pas d’amis non plus, et à l’école personne ne me refilait de cassettes. Du coup j’ai fait mon éducation sexuelle en regardant le téléfilm érotique du dimanche soir sur M6, juste après Capital [et Culture Pub, ndlr]. Il y avait une sorte de continuité logique entre les sourcils d’Emmanuel Chain et la pilosité des actrices d’ailleurs. C’est peut-être ce qui m’a donné ce penchant pour la zoophilie et les piliers géorgiens.

Le dernier ?
GLM : J’ai voulu enregistrer le dernier de Canal mais mon magnétoscope est chez le réparateur, depuis 1996. Heureusement internet existe, il me manque plus qu’à expliquer à ma femme pourquoi je vais aux toilettes 8 fois par jour avec mon iPad.

Ovale : Clermont – Racing il y a deux semaines. C’était très drôle de voir la tronche de Jacky Lorenzetti après le match. On aurait dit une vieille bourgeoise qui venait de se prendre une éjac faciale.

Quels sont vos tags de prédilection, votre tag parfait ?
GLM : Gros nichons, RCT, amatrices, Guy Noves les 3 doigts, asshole, Sodomie Arbitrale, David Marty passe. Le parfait : Ovale Masqué nu.

Ovale : Clément Poitrenaud.

Est-ce que vous avez un tag interdit, un truc pire qu’une poitrenade ?
GLM : Louper un plaquage, c’est comme enculer un partenaire, ça ne se fait pas.

Ovale : Vincent Clerc.

C’est quoi le quinze idéal porno pour la Boucherie ?
Ça donnerait probablement une équipe comme ça :

XvSessuel

Le XV Sessuel, qualité certifiée Boucherie Ovalie

Rubgy porn

Pour vos faps rugby, vous êtes plutôt branchés Jacquie & Michel avec une rencontre de fédérale ou vous faites plutôt confiance aux grosses productions (HCup, Super Rugby) ?
GLM : Tout d’abord, on voudrait leur dire merci. Ensuite on est pas contre aussi de belles prod à la l’ancienne, comme VMD [l’ancien nom de Marc Dorcel, ndlr] en faisait à l’époque en costumes ou même du Ricain (genre Private) où les nanas ont autant de nichons que de fond de teint. Moi qui suis très axé sur l’intrigue des films je reste tout de même pro Français avec de la cochonne bien de chez nous. En gros, le vrai rugby c’est celui qu’on voit les dimanches après-midi sur les terrains de Série ou de Fédérale. Le reste c’est juste pour faire mouiller les filles et donner une bonne occasion à tonton de dire que c’était mieux avant.

Ovale : Moi plus c’est violent, stupide et déviant, plus j’aime. Je regarde donc du Football Australien de temps en temps.

Quel est votre meilleur souvenir de rugby porn ?
GLM : Une fois j’ai eu une érection rien qu’en voyant David Marty faire une passe. L’autre, c’était lorsque l’USAP est devenue championne de France en 2009. Les 2 étaient le même jour, je vous laisse imaginer l’état de mon calbut.

Ovale : La victoire du Stade Français contre Clermont en finale de championnat de France 2007. C’était comme si tout le peuple auvergnat s’était fait fister par ce nain priapique d’Agustin Pichot, pendant que Max Guazzini filmait le tout avec une main dans le caleçon.

Votre casting idéal pour un rugby porn ?
GLM : Un porno gay des années 80. Florian Fritz et Julien Caminati faisant une Golden Shower à Morgan Parra. Il faut les imaginer tous les 3 avec une moustache et en costume à pattes d’eph. On appellerait ça « Ouiii 9 », le tout filmé par Mourad Boudjellal.

Ovale : Guy Novès faisant l’amour. A une fille, un mec, un animal ou un réverbère je m’en fous, n’importe quoi. Je veux juste voir sa tête quand il a un orgasme. Je suis sûr que c’est terrifiant.

Et sinon,

Ça fappe dur sur les Dieux du stade à la Boucherie ?
GLM : Non on les trouve plutôt sympa avec leurs corps d’enfants, c’est attendrissant même. On attend juste qu’ils mettent des gonzesses à la place des ballons pour cacher leur bite.

Ovale : Moi ce calendrier m’a révolté. J’ai jamais compris pourquoi Christophe Dominici courait pas plus vite, étant donné qu’il a une troisième jambe.

Christopler_Dominici_1

Le rugby, place forte de l’hétéroflexibilité. Est-ce une légende urbaine ?
GLM : Gareth Thomas, le Stagiaire de la Boucherie Ovalie et Nigel Owens ont démontré depuis quelques années que le rugby est un sport viril mais correct. Comme par hasard, ce sont 2 trois-quarts et un arbitre.

Ovale : Si on y regarde de plus près, les rugbymen ce sont des mecs qui aiment faire de la muscu, prendre des douches entre hommes, et qui répètent à longueur de temps qu’ils ne sont pas des « pédés », des « fiottes », des « tarlouzes », ou encore des « footeux ». Pour moi c’est clair : la moitié de ces mecs-là refoulent et font chaque nuit des rêves érotiques où ils se font sodomiser par Cristiano Ronaldo.

Vous jouez à la biscotte à la rédaction ? Qui prend un malin plaisir à perdre ?
GLM : Si je dis le Stagiaire c’est redondant alors je dirai que non nous n’y jouons pas.

Ovale : En fait c’est surtout qu’on a pas assez d’argent pour s’acheter des biscottes. On passe donc directement au bukkake, pour des raisons économiques.

On sait que Byron Keheller sortait avec Kaylani Lei, vous avez un ou deux autres potins porno à partager ?

Byron Kelleher

Le All-Black et la porn star, valeur du rugby©

GLM : Pas vraiment. Par contre je défie quiconque de tomber Byron au Bière Pong.

Ovale : Je ne vais pas donner de noms mais d’après ce que j’entends régulièrement, en rugby, la période du mercato dure tout au long de la saison en ce qui concerne les femmes de joueurs.

Max Guazzini a du temps libre maintenant. Que donnerait le monde du porno s’il s’en occupait ?
GLM : Il obligerait la poudre à cul. Lors des fessées de gigantesques nuages de paillettes sortiraient de l’anus des actrices et les acteurs arriveraient avec une fusée éclairante au bout du gland.

Ovale : Je ne sais pas trop mais quand tu as dit « Max Guazzini » et « Porno », dans ma tête une association s’est faite instantanément, et j’ai vu des images de Dalida se faisant prendre tour à tour par une armée de gladiateurs aux corps huilés et aux glaives turgescents.

Se taper la fille de son entraîneur, est-ce une garantie de rester titulaire dans l’équipe ?
GLM: Si tu joues au Stade Toulousain oui. Pour le reste, avoir une bonne sex tape devrait pouvoir t’assurer au moins la saison.

Ovale : Sinon tu peux aussi essayer de te taper la femme de ton entraîneur. Mais ça c’est réservé aux joueurs de classe mondiale, comme Mike Phillips. Dommage que Gonzalo Quesada n’entraîne plus le Racing, d’ailleurs.

Et pour terminer, si la Boucherie Ovalie se lançait dans le porno, quels seraient vos pseudos ?
La boite de prod : La Coucherie Ovalie

Gregory le Mormeck : Hilti
Pilou : L’homme Sexe
Jonny Wilkinson : Jonny Pizzorno
Ovale Masqué : Adam Oilesbaloches
Damien Try : Le fourreur
Pastigo : Pasthibou
L’Affreux Gnaffron : John Pectoro
Ovale de Grace : Ovale de Garce
Marcel Caumixe : Black Member
Le Stagiaire : Isabelle Ithurbourée

Merci à la Boucherie, vous pouvez retrouver les articles d’Ovale Masqué sur le Rugbynistère et ceux de Pastigo sur Auvergne Sports.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap