Le parrain du revenge porn arrêté

Une bonne nouvelle tombe sur les flux RSS du monde entier, le gars derrière UGotPosted a été arrêté. Après six mois d’enquête, les agents de Pacific Blue, sur leurs beaux VTT, ont débarqué chez Kevin Bollaert pour lui passer les menottes aux poignets. 31 charges sont retenues contre lui et bientôt un passage devant le juge l’attend.

Nous vous avions parlé mi-septembre de la fermeture du site, où des petits malins courageux postaient anonymement les photos de leur ex nue ou en pleine action, ainsi que leur identité et leur profil Facebook. Une pratique qui, personnellement, me révulse. Oui, je prends position, « révulse », rien que ça. La loi votée en Californie (le 2 octobre dernier), les tenanciers de ces sites devenaient des criminels en attente du SWAT.

Kevin Bollaert avait aussi monté un site parallèle qui promettait aux personnes exposées de nettoyer du projet Internet des photos compromettantes contre une somme rondelette. Il a avoué aux policiers gagner 900 dollars par mois grâce à l’extorsion des victimes et à la pub sur ses sites. Selon les informations de XBiz, son compte PayPal « indiquait des paiements totalisant des dizaines de milliers de dollars ».

Les sites de revenge porn fermaient les uns après les autres, ces derniers temps. Mais certains persistent à publier ce porno malsain qui ne fait rire personne, puisque les participantes ne sont même pas au courant. Pour l’instant, MyEx.com continue son manège et Hunter Moore se contente de tweeter ses mentions avec des filles à poil et de répandre sa mauvaise humeur.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap