Monophonic Interzone – Alsace

Monophonic Interzone, c’est des gars bien de chez nous avec de vrais morceaux de Scandinavie dedans. Deux franco-finlandais hipsteroïdes, un chanteur à grosses lunettes et un machiniste à moustache, et deux Niçois pour la guitare et la batterie. Tout ce qu’il faut pour produire ce qu’ils appellent eux-même de l’electro-stoner, un son énervé pour pogoter avec l’énergie perdue de la puberté (un truc dans le genre). Niveau influences, notons que la fine équipe cite Kyuss, au calme.

En bons amateurs de gros nichons et en tant que fervents défenseurs de la culture porn, les membres de Monophonic Interzone avaient déjà vu leur dernier clip supprimé de YouTube trois heures après l’avoir posté. Pour Alsace, ils ont compris la leçon : un petit avertissement et à vous les poitrines hétéroclites frappées d’éclairs stroboscopiques (on prend les paris que le clip va bientôt sauter, on a cramé des tétons). Ça parle de trésors cachés, de chasse et de manque irrépressible. A croire que la musique a bel et bien été inventée pour parler de cul, pas d’amour.

https://www.youtube.com/watch?v=Lqa58kEDdmg

Si vous avez plus utilisé vos yeux que vos oreilles au cours des trois dernières minutes, sachez que la petite brune qui offre sa croupe au claviériste moustachu s’appelle Allera et qu’elle est actrice porno de son état. Vous pouvez retrouver une filmographie non-exhaustive sur Xhamster : fétichisme des pieds, faciale et sexe lesbien au programme.

Enfin, si vous avez aimé, n’hésitez pas à télécharger leur nouvel EP M/I/S/C en payant votre tweet ou partage avec ce petit bouton. Il est disponible pendant 24h.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap