Se réconcilier avec le twerking

La Russie vient de planter son gros drapeau sur le twerking, terre de fap. Après le mal que Miley Cyrus a causé à ces mouvements saccadés du postérieur, il fallait bien qu’Elena Yaktina, la chef des Fraules girls, concocte une choré d’enfer pour nous rabibocher avec cette danse/culture/outil du féminisme.

Cinq jeunes femmes habitant la Sibérie qui se frottent par terre, font gigoter ce qu’il y a gigoté, ah ! on est loin du communisme d’antan : Staline ne revient pas, elles sont devenues folles.

Internet est un outil merveilleux quand même, voilà des danseuses nées sur les rives de l’Ob, non loin de la frontière avec le Kazakhstan, une contrée qu’aucun de nous ne verra sans doute jamais, qui font du ramdam dans le monde entier juste parce qu’elles sont bonnes et douées. On applaudit bien fort internet, il le mérite et les filles aussi. Sur la chaîne YouTube du groupe, vous avez droit à du rab de twerk.

En exclu mondiale, le Fraules Dance Centre vu de loin

En exclu mondiale, le Fraules Dance Centre vu de loin

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap