« La pornographie peut être un professeur »

Sallie Tisdale a écrit des choses positives sur la pornographie au début des années 1990. Son livre, Talk Dirty to Me: An Intimate Philosophy of Sex, lui a valu bien des insultes et des menaces. Ah ! la joie d’être une femme qui parle de cul dans notre société pleine de tolérance. 20 ans plus tard, Salon la questionne sur l’évolution du sexe à travers internet et encore une fois Tisdale fait la part belle à la positivité.

En résumé, Sallie Tisdale affirme qu’internet n’a rien changé au sexe, « ce sont les mêmes schémas que l’on a toujours vus ». Certes, les discours haineux, répressifs existent et la notion de vie privée se fait méchamment bafouer avec les affaires de revenge porn. Admettons-le, Internet n’est pas encore un havre de paix, mais le réseau contient des criques sereines, souvent pornographiques, où tout un chacun peut explorer sa sexualité, son identité, son orientation. Il aide aussi à comprendre que le sexe et les pratiques considérées comme en dehors de la norme ne le sont pas. Oui, internet ouvre les esprits. Internet est un lieu d’échange, d’apprentissage et c’est ça qui est bon.

De l’interview de Sallie Tisdale, nous retiendrons que la pornographie sur internet sert le bien, même si une large partie de la production reste trop stéréotypée pour le féminisme dont Sallie se revendique.

porn-is-good-for-you

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Les commentaires sont clos pour cet article.

Porno Français