En mai, fappe comme il te plait

Le mois de mai est arrivé, apportant avec lui le soleil, la chaleur, les jolies filles en robes légères et les jours fériés. Mais le joli mois de mai, celui pendant lequel nous sommes censés faire ce qui nous plaît nous apporte aussi une obligation : celle de fapper.

Point historique : après un discours aux Nations Unies à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA 1994 (le 1er décembre, chaque année, rappelez-vous), Jocelyn Elders, premier chirurgien général des Etats Unis de sexe féminin ET de couleur noire, est questionnée sur la masturbation. Sa réponse :

« Je pense que c’est quelque chose qui fait partie de la sexualité humaine et qui devrait peut-être être enseigné ».

Suite à cette déclaration, sa carrière se brise : Jocelyn Elders sera débarquée de son poste le 31 décembre de la même année. C’est pourtant cet événement, qui sonne le départ du Masturbation May : le staff de Good Vibrations (magasin de sextoys), décide de maintenir l’attention sur ce débarquement injuste et de parler de la masturbation comme d’un sujet normal, de la même manière que le voyait Jocelyn Elders, et non pas comme d’un sujet tabou et/ou stigmatisant.

National Masturbation Month ads for men and women

La masturbation : des avantages pour les hommes comme pour les femmes

Rappelons que la masturbation apporte de nombreux avantages, prouvés scientifiquement, aussi bien pour les hommes, qui peuvent réduire jusqu’à un tiers les risques de cancer de la prostate, que pour les femmes, pour qui la masturbation peut permettre de relâcher la tension pré-menstruelle et les crampes qui peuvent être associées à cette période.

Sans parler des avantages pour le couple : pas de risque de transmission de MST, de grossesse non désirée… Sans oublier le principal objectif, se mettre bien à l’endorphine : détente, relaxation, plaisir, swag, bon teint, bonne mine…

Conjointement à ce mois de mai, il existe, un National Masturbation Day, le 28 du mois, à l’initiative de la sexologue Carol Queen, qui voit en la masturbation et en l’orgasme des « droits constitutionnels inaliénables ». Un jour à redoubler d’effort pour garantir ses libertés, donc.

Enfin, si vous vous sentez l’âme d’un(e) athlète, vous pouvez toujours filer à Philly, où se déroule depuis hier – jusqu’au 27 mai – le Masturbate-a-thon. Rien à voir avec la stimulation manuelle d’un poisson quelconque, mais une véritable épreuve d’endurance, créée en 1999, dont le but est aussi de recueillir des fonds pour des associations. Pour vous donner une idée de l’enjeu sportif, essayez de penser à battre l’un des records établis lors de cette manifestation :

– plus longue masturbation : 10 heures et 10 minutes (Sonny Nash, un modèle de porno gay)

– plus grand nombre d’orgasmes : 83 (Big D. Hardie pour les hommes, Loooo-C pour les femmes)

– record de distance d’éjaculation : 4m33 (là encore Big D. Hardie, décidément un forçat)

Logo du masturbate-a-thon

Un bien beau logo pour une manifestation sportive

En tout cas, vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire de votre joli mois de mai : fappez bien, fappez juste !

=> Event Facebook (pour rejoindre le mouvement).

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap