Pornification : Virgile

Virgile Iscan, journaliste et réalisateur de fiction/documentaire, est un homme de poils et de secrétions se félicitant du retour de la normalité dans un porno qui ne jurait que par le tout plastique il y a encore peu de temps. Nous ne pouvons qu’adhérer. On appréciera la traduction assez idiomatique du « Père Noël est une ordure » en « A fish called Wanda », bel effort et puis ça me rappelle Jamie Lee Curtis, mon fantasme éternel (avec Clémentine Célarié).

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Les commentaires sont clos pour cet article.