Dmitriy Koh – Coup de printemps

Dmitriy Koh Photo boobs

Un coup d’œil suffit pour reconnaître les ondes lourdes des crépuscules d’été ; les mois d’août poisseux comme ces fruits dont la chair gonflée se change en alcool, toujours accrochés à leur branche tandis que les êtres humains rampent et suintent sur les plages et dans les jardins. Leur chair ne se change pas en alcool, ils ne se déchirent pas et ne jaillissent pas comme des prunes. Alors ils se déshabillent et attendent au soleil, immobiles.

'

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire