Xander Corvus

Il y avait James Deen, le boy next door ultime. Mais le couloir est long, et les portes nombreuses. Surtout, la nature a horreur du vide : tandis que la carrière de James passait la seconde du côté d’Hollywood, Xander prenait brillamment la relève vers San Fernando. Voix cassée, cheveux bouclés et yeux foncedés, Xander Corvus impose son charme dans le porn-game depuis 2010. Surtout auprès des femmes et des garçons sensibles, pas forcément toujours à l’aise avec la baise vénère de James Deen et consorts, et qui lui préfèrent Xander le teen-pipou. Comme le résume à merveille Girlgasm [traduction hasardeuse] :

Xander Corvus a suivi les cours de James Deen, à la fois dans les disciplines « hotness » et « romantisme foutraque », et a sûrement obtenu ses diplômes avec mention. Il n’est pas aussi hot que James, pas aussi enthousiaste pour le cul, mais il a ce petit truc ardent/débraillé quand il baise [ici Natasha Nice].

Au palmarès : pas mal de films assez teenages, en mode « les parents sont pas là, viens on baise ? » (on retiendra notamment son duo avec Lexi Belle), un beau paquet de parodies à tonalité adulescente (Star Trek, Spider-Man, Avengers, Twilight), et quelques romances telles que le merveilleux Lost and Found, destiné aux jeunes couples bien dans leurs slips. 140 films en deux ans, une petite carrière pépouze au service des bijoux de nos majesticks. Pour l’anecdote, il est crédité en 2005 dans I Fucked A Transexual, alors qu’il n’avait que 17 ans… HUM HUM.

Le garçon n’a finalement que deux défauts : son bouc et sa gow, dont l’ostentatoire mauvais goût laisse supputer un certain degré de douchebaguerie. Mais qu’importe la faconde, pourvu qu’on ait l’ivresse : Xander est le boy next door pén-ultime, et le monde doit le savoir… Ou plutôt : aura été. Car ce con a franchi le rubicond en épousant Kayla Carrera le 30 juin dernier, et en se retirant du porn-game par la même occasion. On était en train de bronzer, on a donc dû attendre la rentrée pour pleurer. Ne restent que des twitpics des seins refaits de son épouse qu’il poste sur son tumblr, et les lives de Circle of Violence, son groupe de métal. Bien maigre, pour celui qui aura porté l’héritage de James Deen quelques mois durant. 30 juin 2012, never forget. Comme un symbole de talent gâché.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=PDUF1Ouwsko[/youtube]

Sources et infos :

Réseaux sociaux : Tumblr – Twitter – Facebook

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Les commentaires sont clos pour cet article.