Gianna Michaels

Il y a la Trinité dans le corps de Gianna Michaels : un sourire et deux seins énormes, splendides, naturels. Née le 6 juin 1983, soit 39 ans après l’Opération Overlord (qu’on traduira par « Chef suprême »), elle n’est pas surnommée « The Titties Queen » sans raison : telle une Reine Midas du porn, Gianna transforme tout ce qu’elle touche en Fap.

Et pour notre plus grand bonheur, la belle aura définitivement touché à beaucoup de choses depuis son premier film en 2004 : Virgin Surgeon 3, sous le nom de Gianna Bella. Elle a aussi travaillé sous le nom de Becky, Gianna Rossi et quelques autres, mais la postérité ne retiendra finalement qu’un Gianna qui se suffit à lui-même. Une postérité qui lui aura offert quelques récompenses méritées, notamment en 2007 avec la consécration de Fashionistas Safado : Best Group Sex SceneMost Original Sex SequenceBest On-Screen Chemistry, et un Star of the year en apothéose.

Clin d’oeil vaseux du destin à sa future carrière, le premier employeur de Gianna était un fast-food répondant au doux nom de Dick’s Drive-In. Depuis, des dicks, elle en a vu passer entre ses seins doux comme des buns au sésame. Avec plus de 300 scènes au compteur, Gianna aura marqué les années 2000 de ses cambrures imposantes, détrônant les concurrentes (Carmella Bing au titre de Titties Queen), ou les sublimant de son sourire agité (Avy Scoot n’a jamais été aussi belle). En dix ans, Gianna aura su élever le #dirty au rang de noble art : #gangbang, #footjob ou #spit – une autre de ses signatures -, la lubricité aura connu ses heures de gloire entre ses mamelons roses.

Mais attention : on aurait tort de réduire Gianna à sa seule paire de seins, fussent-ils une ode à la vie. Gianna, c’est aussi la femme faite folie douce : un cul dément soutenu par un rire du même acabit, en guise de signature. Gianna est une bouffée d’air frais, par sa fougue. Comme lorsqu’elle se prend à rire aux éclats de manière inconsidérée, emportant le plateau avec elle dans sa cyclothymie salvatrice : tantôt #gentle, tantôt #rough, à l’image de cette séquence tarée dans le bien nommé Manhandled 3.

Si sa carrière continue toujours (dernier film en date : I’m Here For The Gangbang 2), Gianna fêtera l’an prochain le passage à la trentaine, annonçant un recadrage dans la section #MILF… ou l’arrêt de sa carrière, si ses tentatives dans le ciné traditionnel commençaient à prendre de l’ampleur ? Elle n’a pour l’instant joué que dans Piranha 3D, dans une séquence particulièrement démonstrative. Insuffisant pour la voir nous glisser entre les doigts, attirée par Hollywood telle une Sasha Grey aux seins lourds. Et on ne s’en plaindra franchement pas.

Sources et infos : 

Site officiel.
Réseaux sociaux : TwitterFacebook
Fiche IMDBFilm Adult Database

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Les commentaires sont clos pour cet article.