Les articles deBedrossian - Marchal

Tétonbaballe

Vous êtes de ces mâles insensibles à l’hystérie des stades. Insensible aux banderoles xénophobes et sexistes. Insensible à la bière pisse et au chant monocorde du supporter. Êtes-vous encore un homme ? Vaste question que de virils collègues vous posent entre deux articles de l’Equipe. Pour retrouver l’appétit du gazon de l’alcoolisme et des débats tels que « y a péno ou pas », pour vous, voici l’atout gagnant : Tétonbaballe ! Sexy et sportive elle marque à tous les coups votre entre-jambes et vous aurez enfin, une bonne raison de parler sport.

Troisième Voie

Gauche ou droite les choix sont minces. D’un téton à l’autre et après ? Les prothèses mammaires ne dissimulent que la pauvreté du programme. Leurs impressionnantes plastiques vous cachent tout. Bon gré mal gré ils vous font ravaler leur petit lait, demi-écrémé, souvent périmé. Troisième voie s’impose. Incorruptible, elle s’imposera à tous comme celle qui rassemble vos pulsions les plus pures; Bidon gras et gras bidon, transforme-le en vrai champion.

Pénipaillasse

Pour 98% c’est non. La fête est annulée. Les sondages sont sans équivoque. La plupart de vos voisins ne veulent pas entendre parler vous. Et vous non plus. Vaines tentatives que sont ces fêtes décrétées à coup de lettres ministérielles. Viens prendre un verre avec celui qui déplace ses meubles à cinq heures du matin. Prends dans tes bras ce bébé dont les pleurs incessants t’ont fait regretter le sort que l’on faisait aux nourrissons dans la Sparte antique. Ici la paix c’est la douceur de l’indifférence, pas l’échange. L’unique moyen d’amadouer l’ennemi qui vous assiège n’est autre que notre Pénipaillasse. Lorsque votre voisin rageur viendra frapper en pleine nuit à votre porte sous le démentiel prétexte qu’une perceuse ne s’utilise que le jour, laissez-le poser ne serait-ce qu’un orteil sur notre Pénipaillasse et appréciez… sa brutale gentillesse, ses joues empourprées, son oeil révulsé, décomposition instantané du sujet en vapeur lubrique. Pénipaillaisse et tout trépasse.

Montacul

Le Pic du Midi est pour vous un cure-dent et l’Everest un château de sable. Vous croyez avoir épuisé tous les défis… alors vous n’avez pas encore essayé notre vertigineux… Montacul ! Un choix de rondelles infini ! Des combinaisons par milliers ! Afflux sanguin exigé sans quoi c’est malaise assuré ! Les hauteurs ne pardonnent pas et là haut, pas d’équipe de soins, vous serez seul avec les éléments. Seul face à l’imprenable… MONTACUL !

Boursouvie

La fête des morts ne chérit pas que les enfants, les grands, eux aussi, veulent frapper aux portes des voisins. Les douceurs ne sont seulement pas du même ordre et avec quelle gourmandise il espèrent des Boursouvies. Dans la main ou dans la bouche, notre belle fripée sait se faire aimer ! Mais attention ! Une seule question attire la Boursouvie : Tes bourses ou ta vie ?

Total Fondu

Bravo à ceux qui ont échoué, scandait le poète la barbe blanche. Voilà ce que nous aurions pu déclarer après tant de malheurs. Les chercheurs, qui pour vous innovent sans cesse dans les plaisirs de la chair, ne sont pas à l’abri de drames. Récemment un incendie à anéanti nos bureaux et avec eux, des années de projets audacieux et coquins. Mais le dynamisme de notre équipe ne se laisse jamais ensevelir par l’infortune. Sous les décombres nous découvrîmes que le feu avait combiné plusieurs de nos prototypes les uns dans les autres, nous offrant ainsi des textures encore insoupçonnées. Le génie des flammes ! Ce nouveau modèle au tempérament de feu saura vous séduire par sa franchises, son authenticité. Sous vos yeux un sanctuaire encore inviolé par la main de l’homme. Pour les croyants : Dieu en personne est venu poser son sceau. Et pour les hérétiques : un coup de dé jamais n’abolira le hasard.

Tire tirelire

Le courrier du coeur est massif. Merci à vous. Qui sait lire entre les lignes pourrait déceler une demande sourde qui n’ose dire son nom. Nombre de nos clients s’émoustillent de la connivence entre sexe et argent. Car chez eux, l’acte sexuel de la prostitution les séduit moins que la vénalité de l’oeuvre. Prière exaucée ! Avec notre Tire Tirelire il va falloir faire des économies ! Notre Tire Tirelire ne démarre qu’après rétribution. Elle ne fait pas crédit et elle est intraitable pour marchander. Ce n’est pas qu’après avoir introduit de bons gros billets qu’elle ouvre ses portes. Mais attention ! Elle n’aime pas les radins !

Pipe-ce-doigt

Le sexe ne tient pas en place. Il est une surprise de chaque instant, déboulant sans se laver les dents. Les lieux réservés à sa pratique ne sont pas toujours proches ou confortables. Le bougre de cochon casse le rythme de votre journée. Patron, femmes et enfants s’agacent de vos absences et de votre manque d’efficacité. Hélas, l’ubiquité du Docteur Manhattan n’est pas à l’ordre du jour. Mais la solution est à portée de main : Pipe-ce-doigt ! Emballé dans un souple cornet d’anus, ses phalanges et ses ongles ont été savamment sélectionnés. Pipe-ce-doigt vous apportera les oligo-orgasmos nécessaires, vous assurant pleine satisfaction, sans jamais couper votre journée. RÉ-GA-LEZ-VOUS !

Rubicul

Qu’il fut bon le temps des jeux en famille près de la cheminée, et combien ils furent trop souvent bannis par des technologies à la chair froide. Retrouvez maintenant le ludique où tous vos sens crépitent. Son interface affûtée vous fera revivre les facettes les plus folles de vos fantasmes. Jusqu’à six joueurs en même temps ! Avec Rubicul c’est de la rigolade à tout vent !

Podotop

La littérature celle qui se lit d’une main, l’a évoqué sur la pointe des pieds. Des confréries l’ont installé sur un piedestal ; d’Andy à Britney. Sans lui certains sports ressembleraient à du Polo. Des spécialistes l’ont commenté abondemment, sans omettre ses vertus autant que son talon d’Achille. Mais qu’il est plat, froid et sec lorsqu’il est oublié des joies de la concupiscence. De plain-pied nous avons rétabli l’affront ! Débarrassé de sa banlieue nord, soigneusement dégraissé, amputé de la lourdeur des hautes sphère ; il est à vous, nu, pur, javelisé, jamais sa cheville n’enflera. Sous sa voûte, la voie vers l’union sacrée. Les semelles décollées d’extases, vous perdrez pied.

Midiminuit

L’anatomie classique a ceci de malheureux que, sauf accident, elle installe toujours les plats dans le même ordre. Les envies ne sont quand à elles pas aussi polies, perverses, elles se glissent sous les draps sans prévenir. Grâce à notre Midiminuit, vos fulgurantes faims nocturnes trouveront refuges ! Brumeux et ensommeillés vous téterez en pleine nuit votre Midiminuit. Confondant vos songes et sa fantaisie vous n’allez plus pouvoir quitter votre lit. Garantie ou une grosse fessée !

Le Lyautey

Qui pouvait encore croire que John Cliford puisse tenir le coup. Les années de guerre l’avaient lessivé. Revenu au pays en 73, c’est à l’hôpital qu’il constata l’étendue des pertes ; le funeste Mékong avait déchiqueté ses dernières cartouches, si appréciées par ces dames de Saïgon. Mais les drames ont bien souvent le parfum des départs et ce sacré John a su déceler dans ses attributs morcelés un potentiel financier de taille. Son flair avait vu juste et il pouvait remercier les Viets d’avoir épargné son nez. Voyez le détail de l’ouvrage, comme on veut y mettre tous les doigts. Les orifices croquants n’attendent que vous pour déclarer la guerre. Et si seul le nom énigmatique de l’ouvrage vous retient, Clémenceau éclipsera vos doutes : « Lyautey ? C’est un homme qui a des couilles au cul, dommage que ce ne soit pas toujours les siennes. »

Vagmain

Combien de fois il fut difficile d’y pénétrer sans qu’un : « Bas les pattes ! », vous en exclut. Après d’âpres négociations, nous avons enfin réconcilié main et vagin. Plus besoin de demander la permission, la main vous guidera dans les plis et les replis. Plus besoin d’olfactifs signaux rustres et poissonniers, le vagin vous ouvre son royaume marin. Vous constaterez qu’ils riment et se marient bien !

Pas-sans-eux

Indignez-vous ! exhorte papy résistance. Le mal-heureux avait omis les jumeaux qui entre ses jambes sont trop souvent ignorés, méprisés, ridiculisés. Certes, ils n’ont la prétention d’un vit, mais sans eux point de contraste, point de feux d’artifice, sans eux la montagne n’aurait plus de sommet où contempler sa victoire ! Mais surtout sans eux, le ridicule tuerait pour de bon. Alors de grâce Pas-sans-eux ! Jusqu’au 21 juin, pour l’achat d’une paire une deuxième offerte !

Méga-plis

Occupé à chevaucher votre partenaire vous vous sentez glisser dans la rêverie. La chair est triste, hélas ! Et j’ai lu tous les culs. Même la levrette ne vous émoustille plus. Vous connaissez votre mal ; les plis ! Oui, les plis ! La peau lisse est une terre aride où le voyageur ne s’étonne plus, alors avide vous cherchez les hauteurs, les cirques, les vertiges. Rassurez-vous, ces vallées pullulent dans notre Méga-plis ! Au coeur de ses volutes vous renaîtrez baroque et l’appétit des grandes explorations vous fera de nouveau saliver ! Avec en cadeau pour vous accompagner, le guide exceptionnel de Gilles Deleuze.

Lick Trio

Non, la Country et les étranges fruits ne sont pas les seules particularités des états du sud, le Lick Trio, tout juste débarqué de son Texas natal, fait aussi partie de l’histoire. Inventé en 1836 par les Texans pendant le siège de Fort Alamo, cet objet soulagea bien des assiégés avant leur trépas. Aujourd’hui, en plus d’un fusil de chasse, la tradition veut qu’on offre un Lick Trio au 13ème anniversaire de chaque petit cowboy. L’américain va vous réjouir, avec son coude légendaire, il dégaine à une vitesse folle. Dans un rocking-chair, un cigare aux lèvre et un verre de whisky dans la main, détendez-vous, ça fait plus d’un siècle que Lick Trio connaît parfaitement son boulot. Le rêve américain, c’est now !

Vérité-vraie

La course à la plus grosse vous épuise et on vous comprend ! Cette compétition effrénée vous fait oublier l’humilité, propre à la sagesse ; valeur bien plus en phase avec la réalité de votre anatomie. Rien de plus vrai que notre Vérité-vraie ! Avec lui c’est le retour à l’authentique, le retour à la fragilité du chaton, le retour à la taille nourrisson. Tétons ou pénis, pratique et mignon, dans tous les sens il vous enchantera !

Le Bon Fap