Le Bon Fap

Cas de VIH dans l’industrie : le test positif a été confirmé

Mauvaise nouvelle. Le test qui devait confirmer ou infirmer la contamination par le VIH d’un(e) professionnel(le) de l’industrie s’est révélé positif, mardi 18 avril. L’individu concerné, dont le nom n’a pas été révélé, avait été contrôlé positif au virus pour la première fois le samedi 15 avril. Conformément à la procédure, cette découverte avait entrainé un gel de la production de trois jours qui a pris fin ce mercredi 19 avril.

Dans un communiqué, le président de la Free Speech Coalition (FSC), Eric Paul Leue, assure que le ou la professionnel(le) infecté(e) a été contaminé par le VIH en dehors de l’industrie, « pendant un hiatus dans les tournages ». Le virus aurait été détecté lorsqu’il ou elle a tenté de se remettre au travail après une pause de 25 jours. Heureusement, il semble qu’aucun performer n’ait été exposé à un risque.

Et maintenant, que va-t-il se passer ? Pour l’industrie, pas grand-chose de plus : elle n’a rien à se reprocher, son système de lutte contre les IST a fonctionné. La production continue, il faut faire vrombir la machine et contenter les fappeurs. Pour l’individu contaminé, cependant, c’est la fin des tournages. Avec l’aide des conseillers médicaux de la FSC, il ou elle va être orienté(e) vers un parcours de soin adapté.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire