Baise la mort avec Fleshlight

C’est bientôt Halloween, l’occasion parfaite de se faire peur. Vous rêvez de pénétrer les ténèbres ? Fleshlight s’en charge. Comme tous les ans, la célèbre marque met à jour sa série de sextoys « Freaks » où les dents de Dracula mordent les petites lèvres d’Alien. Pour 2016, la gamme se complète de nouvelles couleurs et de nouveaux modèles avec le Predator, la bouche et la nenette d’une Zombie ainsi que l’entre-cuisse de… la Grande Faucheuse (Reaper). Fleshlight vous propose ni plus ni moins de baiser la mort.

Fleshlight Reaper

On vous présente l’orifice de la mort en personne

Pour les amateurs de grand bonhomme vert, paré de cicatrices et de clous dans la tête, vous vous électrocuterez avec le sextoy Frankenstein : « It’s Alive ! ». Le douce bouche de notre amie la zombie vous promet de manger autre chose que votre cerveau, quant au Predator : « Allons y franchement. C’est à la fois horrible et amusant ! Schwarzenegger n’est pas là pour vous aider, donc vous ferriez mieux de finir le travail tout seul. Prenez contrôle de la bête avant qu’elle ne vous éblouisse et que le chasseur devienne chassé » commente la marque américaine.

linterieurdunezombie

Découpe au scalpel d’un vagin de zombie

Véritable marché à part entière, l’imagerie geek est de plus en plus représentée dans les jouets pour adulte. Bien plus que dans le porno mainstream, nombre de camgirls et d’actrices indépendantes s’amusent avec des dildos aux formes diverses : de la célébrissime queue de dragon à des godes aux formes de sexe d’animaux non identifiés, la boite aux fantasmes est ouverte.

dildo-dragon

N’oubliez pas de lubrifier votre dragon

Cela dit, on ne s’emballe pas trop puisque la ligne Freaks n’est disponible pour des raisons qu’on ignore qu’en Amérique du Nord. Rendez-vous donc de l’autre côté de l’Atlantique pour mettre quelques coups de reins à la faucheuse ou contentez-vous de rester à du sexe plus classique (mais tout aussi efficace) avec ceux disponibles sur notre boutique.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire