eFukt : l’art de la fellation auto-administrée

C’est un souvenir assez vif. Une soirée dans un appartement trop petit, beaucoup de gens ivres, une convive aux yeux rougis qui me demande si j’ai « déjà essayé de m’auto-sucer« . C’était la première fois qu’on me posait la question. Un invité bien imbibé m’a empêché de répondre : lui l’avait déjà fait, oui. Et il ne s’en était pas tenu à la tentative, il avait réussi. C’est une question de souplesse, a-t-il expliqué avec aplomb. Il faut pouvoir enrouler son dos et avoir une teub assez longue pour atteindre la bouche. Je ne sais pas ce qu’il est devenu ou s’il se souvient de son aveu. En tout cas, je n’oublierai sans doute jamais son intervention. Chers lecteurs auto-suceurs, soyez honnêtes : est-ce que vous oseriez assumer avec une telle aisance, même bourré ? Mieux : est-ce que vous oseriez faire étalage de vos talents face à la caméra, comme les héros de la dernière vidéo d’eFukt ? 

efukt

wow (clique)

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap