Le regard de la communauté gay sur la gentrification de São Paulo

São Paulo, contrairement à la croyance populaire, est la plus grande ville du Brésil, loin devant Rio de Janeiro. En véritable étendard de l’urbanisme moderne de l’Amérique Latine, la ville est jonchée d’énorme buildings qui s’étendent à perte de vue. La croissance folle de cette ville qui affiche un fort taux de chômage attire forcément les magnats de l’immobilier, surtout dans les quartiers défavorisés qui jonchent la périphérie de la métropole. C’est ce que le réalisateur Gustavo Vinagre tente de dénoncer dans son film intitulé Nova Dubaï, diffusé dans le cadre du festival du film indépendant NSFW organisé par le site de porno gay NakedSword

nova-dubai2-05

Le réalisateur a décidé d’adopter un point de vue inédit pour dénoncer ce phénomène de gentrification en donnant la parole à son petit ami ainsi qu’à une partie de la communauté gay de São Paulo. Le but est de faire un parallèle entre l’érotisme queer et l’accaparement de leur quartier par les ultra-riches. Le film met donc en scène plusieurs histoires d’amour ponctuées de scènes explicites entre des hommes dans le décor d’un São Paulo en croissance foudroyante.

« Mon but était de poser une question à la société : Qu’est-ce qui est vraiment pornographique et obscène ? Une bite? Le sexe ? L’amour entre deux personnes ? Ou tous ces horribles bâtiments qui servent uniquement à booster l’économie et à rendre privés les espaces publics pour finir par séparer les gens ? explique-t-il dans une interview accordée au site The Sword. C’est un film vraiment attrayant qui tisse ensemble les questions complexes de la mondialisation, les inégalités de revenus, l’immigration, la masculinité et la sexualité dans un contexte queer » continue t-il.

En mettant en scène un érotisme brut de cette façon, le réalisateur prouve que le porn peut aussi servir d’arme politique. Une solide idée qui permet au porno de s’immiscer dans le cinéma mainstream et de pouvoir servir une cause et un propos de façon subtile et ludique.

2 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire