Sextoys : notre liste au Père Noël volume 1

Noël approche et vous vous demandez bien ce que vous allez pouvoir mettre sous le sapin pour égayer cette fête familiale qui parfois tire en longueur ? McCarthy ayant lancé un débat national autour du butt plug, il est temps de montrer à votre famille que le sexe n’est pas un tabou chez vous et quand vous vous envoyez en l’air, c’est beau, c’est safe, c’est créatif. Voici donc une première liste de sextoys et de lubrifiants disponibles dans notre boutique ou chez les copains qui feront la joie de vos soirées passées seuls ou à plusieurs, avec ou sans porn, mais toujours avec un maximum de plaisir. 

Lubrifiant Boy Butter H2O

boybutter

La recherche du lub à eau parfait n’est pas une synécure, il existe tellement de modèles qu’on finit souvent par se rabattre par habitude sur des grandes marques en supermarché. En réalité, il y a assez peu de différence entre tous ces modèles, ils sont tous efficaces, vous pouvez limite les choisir au pif (j’ai un faible pour la marque Aqua Glide ceci dit). Par contre, si vous voulez vous démarquer un peu et sentir bon, on ne peut que vous conseiller de vous rabattre sur le lubrifiant Boy Butter, malgré son prix un poil élevé en version « poussoir ».

Inspiré du mythe breton du beurre comme lubrifiant pour le popotin (à moins que ce soit dans Un Dernier Tango à Paris), le Boy Butter H2O est un lubrifiant à eau qui imite cette texture si particulière sans être gras. Une petite révolution pour l’anus, zone délicate, qui n’aime pas forcement les frottements trop intensifs et pour les draps qui détestent les lubrifiants en silicone. Extrêmement doux et à l’odeur délicate, en plus d’être compatible avec les capotes, le Boy Butter H2O n’a que deux petits défauts : il devient vite collant si on l’utilise trop et sa version poussoir n’est pas pratique quand on arrive en fin de tube, préférez donc sa version en “pot”. Gonzo.

Toy Boy : Loveball Sphere I

lovesphere

Démarrer dans le game des exercices de Kegel directement avec des boules de geisha peut se révéler un peu téméraire. Toy Joy a rendu plus accessible le renforcement musculaire en le divisant tout simplement le problème par deux. Lovebal Sphere I, c’est une seule petite boule en silicone d’un ravissant parme. Pour la suite des évènements, c’est vous qui prenez les commandes. Ne pas avoir la goutte au bord des lèvres, un petit challenge de 4 centimètres de diamètre pour 55 grammes. Bien sûr, la difficulté de l’exercice dépend de votre situation, mais la Loveball reste un bel objet pour débuter. Un travail récompensé par un vagin musclé prêt à relever toutes les épreuves. Moralité : dans la quête d’un périnée en acier, une seule boule peut suffire. Abitboule.

Malesation : Cockring + Plug Explorer

cockring-plug-anal-explorer-malesation

Je n’ai pas encore testé ce cockring plug explorer de chez Malesation mais il figure en très bonne position sur ma liste au père noël. Un peu massif mais sacrément en phase avec l’idée que je me fais d’une sexualité totale, il relie un valeureux cockring à un courageux plug anal vibrant (5 modes de vibrations). Pour faire simple : on vous agrippe les balls pendant qu’on gère votre point G sans les mains et le tout avec une certaine flexibilité puisque le plug est doté d’une mémoire de forme !N’est-ce pas merveilleux ? N’est-ce pas un premier pas vaillant et assuré vers la paix dans le monde et l’orgasme cosmique ? Seul problème, il faut pouvoir l’assumer en couple. L’engin a l’air tout de même un poil massif mais bon si vous êtes timide, on vous rappelle que seul à l’abri des regards indiscrets, personne ne vous jugera, encore moins votre historique en navigation privée. Gonzo.

Lelo : Noa (sextoy pour couple)

noa-lelo

Pour donner une petite touche de plaisir en plus à ses coït, il n’y a pas 36 options. On peut même dire qu’il n’y en a que deux. Soit vous vous improvisez homme ou femme orchestre, soit vous utilisez un coup de pouce mécanique. Encore faut-il trouver un sextoy qui daigne bien partager le boulot sans prendre toute la place. Sans surprise, Lelo, génie du sextoy de luxe innovant, a pensé Noa pour parer à ces situations et faire office de renfort non-négligeable.

Sa double tête prend en charge le clito et le point G, ce qui laisse le choix pour faire ce que bon vous semble. Attention, il n’est pas seulement réservé au plaisir féminin. Les vibrations sont aussi là pour stimuler l’engin de monsieur. Promis, il y a de la place pour vous deux dans un même vagin. Le seul but de Noa, c’est d’être le petit grain de sel dans vos coïts, sans jamais vous gêner vous et votre partenaire, et apporter une touche de plaisir en plus à tous les deux. Abitboule.

Le Magic Gel Nuru

magicgel

La boutique BSDM Demonia à Paris nous a posé dans les mains le gel de massage Nuru comme un secret qu’on se refile entre connaisseurs. Ce produit qui nous vient des Etats-Unis mais prend naissance au Japon est plus qu’un lub, il sert à faire des glissades, à se frotter ensemble et à s’en mettre partout (pensez à prendre une bâche ou faites ça dans une baignoire). Fabriqué à base d’algues, il est extrêmement visqueux mais s’utilise également avec de l’eau pour augmenter son volume et ainsi transformer le sexe en émission de télé japonaise.

Comme je ne n’avais pas une ribambelle de boobs pour tester le Magic Gel Nuru et glisser tel un pingouin fou sur sa banquise du vice, je m’en suis tout simplement foutu partout. La sensation était très agréable, je me suis surpris à me caresser comme si j’étais dans une scène de massage (mais seul…), toute la peau devient alors sensuelle et sensible, gluante mais cool. Comestible, vous pouvez même le manger si vous avez un petit creux (c’est pas fait pour ça hein, mais c’est une manière de dire qu’il est safe pour tout le corps).

Disponible en quantité plus ou moins industrielle (jusqu’au bidon d’un litre), le Magic Gel Nuru est évidemment disponible en ligne chez Demonia mais n’hésitez pas à passer voir Miguel dans sa boutique si vous êtes sur Paris (22 Avenue Jean Aicard, 75011 Paris), il est de très bon conseil. Gonzo.

1 commentaire Voir les commentaires

Laisser un commentaire