On a fappé pour vous : Tenga Flip Hole

J’attendais le colis de Tenga, la firme japonaise de sextoys, avec grande impatience. Jamais de ma vie, je n’avais utilisé autre chose que ma main pour satisfaire mes envies de fap. Ma bio sous les articles du Tag le dit fort bien, « je fappe depuis 1994 ». La branlette et moi, on est donc potos depuis deux décennies. Durant toutes ces années, j’ai dû une fois coincer ma queue dans un coussin pour le baiser salement, mais ça n’avait pas fonctionné comme je l’imaginais. Je suis amoureux de mes doigts, je n’y peux rien.

Avant de vous narrer la délicieuse expérience fournie par le Flip Hole, je tenais à vous entretenir rapidement de mon rapport à la branlette et à la sexualité. C’est important pour comprendre la claque prise lors de ma première utilisation du masturbateur japonais si doux, si tendre.

flip-duzy

Salut beauté !

Le fap et le sexe

Le fap et le sexe sont deux pratiques bien différenciées dans mon univers surpeuplé de porn. Histoire de ne pas devenir taré, je tends à éloigner le plus possible la masturbation d’un rapport avec un partenaire appartenant à l’espèce humaine.

Quand je fappe, mes doigts forment avec mon sexe un cercle de sensations, je contrôle tout, je ressens le plaisir de bout en bout, c’est une boucle vertueuse : ma teub touche ma main, ma main touche ma teub. Je m’envole sans risque, le manche à balai fermement tenu, je suis le pilote de l’avion affrété par la compagnie Fapair en direction de Cumland.

Quand je baise, c’est une autre histoire, le commandant de bord a changé, je suis copilote de la régalade, ma bite a brisé le cercle en se perdant dans des orifices étrangers. La maîtrise n’existe plus vraiment, car j’ai délégué mon délice à d’autres. La perception du plaisir s’assourdit et je me perds parfois à ne plus savoir ce que je fais ou qui me fait quoi. Mais rapidement, la volupté me rattrape et explose à ma face. Rarement, je jouis en me branlant comme je jouis pendant l’amour, les râles sur PC n’ont rien de commun avec ceux sur l’oreiller.

Tout ça pour dire que la branlette me donne des émois complètement différents du sexe. Mais le Flip Hole de Tenga a bougé les lignes. Voici l’histoire du séisme masturbatoire qui a bouleversé ma vision du fap et de la vie. Depuis, j’ai arrêté de fréquenter des filles pour le sexe et je passe mes journées à fapper comme un zinzin.

Laissez-moi tranquille !

Laissez-moi tranquille !

Flip Hole, faisons connaissance

Le Flip Hole est un gros tube. De long, il mesure environ 15 cm, mais ça ne gâche rien si ça dépasse et qu’on tape dans le fond. Bien au contraire. De largueur, on parle de 7 cm grosso modo, ceux qui n’arriveront pas à l’enfiler sont priés de m’envoyer une photo. Je serais curieux de voir ça. La structure extérieure se compose d’un plastique résistant on ne peut plus banal. Mais la classe du Flip Hole, là où réside son swagg du turfu qui surpasse la concurrence, c’est le gel qui enrobe le membre en quête de sensations. Il ne sera pas déçu, le coquinou.

Je n’avais jamais touché une chose pareille. Il s’agit d’une matière molle et légèrement adhérente sans être collante, comme une crème pâtissière préparée par des génies de l’industrie chimique. Pour tenter de vous décrire ce gel solide, une association étrange me vient en tête. Imaginez un mélange de Slime (Ghostbusters) et de Slurm (Futurama), sans l’aspect dégueu, simplement un enrobage de douceur pour moment de tendresse hygiénique sans tâche ni trace.

Le Flip Hole s’ouvre entièrement, comme un coquillage de l’amour. On peut alors étudier la complexe structure interne, faite de boules caressantes et d’angles agaçants. Un châssis amovible se glisse pour tenir fermé le Tenga. D’ailleurs, c’est un système très pratique, car le châssis permet de protéger le bout qu’on pénètre de la poussière et des salissures quand on ne s’en sert pas. De plus, l’objet fait moins suspect sur la table du bureau.

Flip Hole

Beauté intérieure

Beauté intérieure

Sur l’extérieur, le fourreau à teub présente trois boutons de chaque côté, entourés de ce fameux gel. Sans l’avoir utilisé, on ne comprend pas vraiment cette fonctionnalité. Mais, en glissant son membre érectile dans la chose, on pige très vite pourquoi le plastique du Flip Hole laisse une large ouverture au gel.

Coup de foudre au 1er coup de teub

Me voilà un peu nerveux, comme lors d’une première fois avec une fille, je dois bander et cette émotion mâtinée de stress me saisit : vais-je assurer ? Pourtant, je suis paisible devant mon ordi prêt à lancer du porn. La scène débute, j’aime bien les intros, quand les gens sont encore habillés, qu’ils discutent, ça me met toujours en forme. L’effet a lieu, on peut compter sur son vieux copain le porn, fidèle au poste. Une fois dur, j’insère l’Éclair de Zeus (surnom donné par une vieille connaissance helléniste à mon pénis) dans le Flip Hole préalablement lubrifié avec les échantillons inclus dans le colis. Pour être sincère, je me demandais comment mon sexe pénètrerait dans le petit trou. C’était sans compter sur la capacité d’adaptation du gel magique et l’ingéniosité du département recherche et développement de Tenga.

Tout déborde, ça dégueule de partout même, une fois glissé dans le Flip Hole. Le gel ressort par où il peut. À l’entrée, il forme d’énormes lèvres qui enrobent le bas du tube et protègent mon ventre et mes usines spermatiques comme un moelleux coussinet. Voilà qui est astucieusement pensé. Sur les côtés, l’ouverture dans le plastique permet au gel de laisser mon engin prendre ses aises. La sensation est sensationnelle, oui, je donne dans la redondance sans crainte, car je viens d’expérimenter le fap comme jamais. Je suis à l’intérieur d’un vagin artificiel décoré de mille aspérités qui chatouillent ma verge pour le meilleur, rien ne peut plus m’atteindre. Je touche le ciel comme le chantait Kanye. L’impression est saisissante, inédite. J’ai traversé le Rubicon, ma vie ne reviendra plus à la normale.

Naturellement, je viens en quelques coups de cuillère à pot. Quand je vous parlais de la perte de repère entre la masturbation et le sexe, c’est ici qu’elle se cristallise le mieux. J’ai joui, mes amis, comme rarement j’ai joui lors d’une branlette, voire même d’un rapport. Non quand même pas, mais l’émotion a transpercé mon corps d’une façon exceptionnelle, ce fut un moment unique d’orgasme véritable. La vache ! je haletais comme un marathonien asthmatique tellement ma teub avait vibré, jamais je n’oublierai. Pour me retirer, ce fut la même douce douleur qu’après une baise intense, on souhaiterait rester là pour toujours, dans ce tendre nid qui a recueilli notre plaisir. S’en séparer, c’est tuer l’instant, tuer l’étreinte et peut-être ne jamais retrouver pareille sensation. Le Flip Hole m’a transporté dans une relation sexuelle sans partenaire, hagard, je tentais de comprendre la nature de l’acte qui venait d’être accompli, sans succès.

Il me faudra plusieurs essais pour expérimenter pleinement les capacités de cet artefact sexuel. Les boutons notamment, sur les côtés, agrémentent les sensations de diverses façons. En appuyant sur ceux du milieu, le vide se fait autour du sabre d’amour et l’impression « vacuum », pour lequel Tenga est réputé avec ses Cups, vous aspire la bite et vous fait grimper au plafond de la masturbation sans limites en un clin d’œil. En tenant fermement ceux du bas, vous accroissez la pression sur le corps de la verge et vous remettez les pieds dans une branlette classique, mais augmentée. Pour ceux du haut, attention les petits loups, vous exercez un frottement sur le gland comparable à une fellation exécutée par Camille Crimson, pour vous dire un peu le level. C’est tout bonnement formidable. Le Flip Hole varie les plaisirs avec un seul objet. On peut choisir l’intensité des sensations, la partie qu’on préfère stimuler et on jouit dedans, ce qui est en soi une révolution dans la branlette.

J'entretiens notre amour, comme indiqué sur la notice

J’entretiens notre amour, comme indiqué sur la notice

Les lignes du fap ont bougé pour moi. Je ne sais plus très bien où j’en suis. Désormais, je passe mon temps libre à coucher avec mon Flip Hole et je fappe avec des filles rencontrées sur Tinder. Parfois, j’organise des dîners aux chandelles, je le regarde dans les yeux, complètement fou d’amour. Je lui demande s’il m’aime et il ne répond pas. Je ne vois pas bien où notre histoire nous mène, mais l’orgasme est puissant à chaque fois, c’est l’essentiel.

28 commentaires Voir les commentaires

  • HAHAHA xD
    Donc, en soi, une bonne alternative à l’indétrônable #FleshLight quoi…

  • Comme quoi même la plus belle prose ne parviendra jamais à déguiser un publireportage manifeste.

    No offense hein. J’comprends qu’il faille bouffer. Et c’est pas pour autant que j’vous aime moins qu’il y a 5 minutes.

    Je peux aussi me fourvoyer méchamment, et dans ce cas toutes mes excuses…
    C’est juste que je vois pas comment accorder le moindre crédit au test d’un produit rédigé par un site qui le commercialise.
    Ça me semble relever du bon sens.

    Pire encore quand ce test est agrémenté du lien vers le store en conclusion (des fois qu’on ait loupé la grosse pub en colonne droite) et de l’intégralité du Press Kit en guise d’illustration… ^^;

    Après CyprienGaming, Saint-SerninSextoys ?
    (ce troll étant d’une violence assez extrême, vous avez le droit de m’insulter.)

    • Si seulement tout le copywriting du web était de cette qualité…

    • On va pas t’insulter mais on va te faire remarquer qu’effectivement nous vendons du Tenga à travers la boutique et que c’est une manière pour nous de pousser les ventes. Par contre, si tu nous connais bien, tu sais qu’on est sincère et qu’on n’hésite pas à dire qu’un truc est de la merde quand ça en est (sauf qu’en fait on évite tout simplement d’en parler). Si tu étais plus attentif, tu remarquerais que c’est pas le premier article qui joue ce jeu-là, mais parfois un lien de tracking est plus discret qu’un lien vers une boutique effectivement, wink wink, et ce depuis… 3 ans au moins sur le Tag :)

      J’ai planté ma teub dans ce Tenga également et je peux te garantir que ça vaut clairement tout ce qu’a raconté Saint-Sernouilles la fripouille. Pour autant ce n’est pas un publi, nous ne touchons pas d’argent de Tenga. Mais si c’était le cas, on en prendrait volontiers, ils ont les meilleurs produits du marché (avec leur concurrent Fleshlight), pourquoi se priver ?

      Si par hasard, tu trouves qu’on est des fdp et qu’on raconte de la merde en survendant le sextoy, on t’en offre un, par contre tu devras nous faire une vidéo tuto avec ton beau chibros.

      • Semblerait que je sois effectivement passé à côté des autres news sextoys, j’aurais tiqué pareil je pense.
        J’trouve le concept des pubs déguisées (le terme « publireportage » était mal choisi, my bad) particulièrement malsain, d’où mon degré de méfiance plus élevé quant à ce type de tests.

        Du coup j’dois bien admettre avoir réagit impulsivement – mais pas méchamment ;)

        Je veux bien croire à votre sincérité… vos textes puent la sincérité, c’est un fait.
        Des punchlines de taré comme celles qui parsèment le tag, je vois difficilement comment en accoucher sans vraiment croire à ce qu’on raconte.

        Donc non, je ne vous considère pas comme des fdp, loin de là.
        …et c’est bien con pour moi, j’aurais pas craché (pun not intended) sur le Tenga gratos ;)

        Du coup, méa culpa. La prochaine fois, j’tournerai 7 fois mon clavier avant de… Avant de démêler tout ce bordel et de me commander un modèle sans fil.

        • Mec, c’était la 1re fois que j’utilisais un objet tiers pour fapper et ça m’a explosé la tête.

          Pour StSerninSextoys, j’ouvre le blog demain.

        • J’en profite donc pour rappeler que la rubrique « On a fappé pour vous » est un peu notre zone test mais comme on n’est pas des blogueurs make up à la con, on va tenter de le faire bien et de montrer les limites des produits (lis ce que je raconte sur LifeSelector ou Vstroker, c’est pas que positif) mais on ne va pas se censurer quand on trouve que ça démonte. Mais c’est également un moyen (ou un pretexte) pour nous de parler d’autres choses, de parler de l’experience porno « augmentée », voire même du fap sans support. Je suis en train de finir un papier sur un sextoy qui coute un bras de chez Fun Factory, j’en ai profité pour en faire une sorte de plaidoyer pro prostate, un truc qui me tenait à coeur depuis un moment. Les tests de sextoys sont souvent chiant à mourir, c’est trop technique, trop d’unboxing dont tout le monde se fout. Ce qu’on veut faire c’est aller au-delà de ça et amener une reflexion plus profonde.

          Alors si on arrive à vous donner envie d’acheter ces produits et si en plus ça nous met un peu de beurre dans les épinards, tout le monde est content. Par contre n’hésitez pas à dire qu’on est des mytho si c’est le cas, sauf que ça n’arrivera jamais ahahahah.

      • Moi je me porte volontaire !

  • « Salut beauté, moi c’est original Gangsta ! », pas pu m’empêcher de citer un grand de ce monde.
    Sinon je suis toujours aussi dubitatif sur l’intérêt de ces objets.. C’est peut-être génial mais, je sais pas. En même temps j’ai pas sauté le pas du sex-toy, j’attends celui d’Apple en bon hipster. Hum, un god en aluminium, j’en rêve.

  • Hola, je sais pas si j’ai « mal lu » mais tu as testé quelle couleur? Sachant que les 4 ont apparemment des textures totalement différentes.

    Vu les photos présente dans ta review je pencherai pour la version white mais je préfère demander confirmation

    Perso j’attend avec impatience le nouveau FleshLight

    • J’ai testé le blanc. Le noir est plus intense, parait-il.

      Vous m’énervez avec Fleshlight tous ! Il faut que j’essaye pour voir si c’est aussi bien que vous dites.

  • Ça a l’air d’être un sacré bazar ! Dans tous les sens du terme. J’avoue ne pas être calé en la matière, pour moi un fleshlight c’était simplement un tube à branlette et pas un showroom de technologie. Je comprends bien le prix au vu de l’engin, mais mettre 100 boules pour de la branlette, c’est de l’investissement, même si je me doute qu’il sera surement rentabilisé.
    Ça donne envie, mais le prix est quand même corsé.

    Je pensais également à autre chose: il a une taille générique, ce qui fait qu’un mec à l’attribut masculin de taille réduite ne pourra sans doute jamais profiter pleinement de toutes les petites joyeusetés proposées par la chose en question et ça semble fort dommage ! Ou alors je me goure et ils ont pensé à tout en faisant une gamme de plusieurs taille ?

  • Et merde… Moi qui croyait avoir trouver une nouvelle extase en matière de fap avec le Fleshlight (à recommander à tout ces bons amis… ils m’en remercient chaque jour…) Voila que tout est remis en cause avec ce nouvel engin sortit de l’espace inter-fappeur. Que faire, mettre mon Flesh tout neuf à la poubelle…. craquer pour cette merveille de technologie ?? Le doute m’assaille comme disait le guerrier…

    Par experience personnel avec le Flesh Mc Qeen de base…. c’est aussi super cool à deux ! L’impression de faire comme dans film du tube avec deux nanas pour le prix d’une… le genre de truc qu’on vois que dans les films ou alors qu’il faut payer très cher ! Mais je vous promet parole de fappeur, oui oui…Madame a adoré l’exercice ! A tester…..

  • Bon alors premier post sur votre magnifique site pour aller dans votre sens et apporter un bémol …
    Donc heureux possesseur d’un Flip hole blanc depuis plus d’un an joyeusement offert par ma femme (si si c’est possible …) qui se désespérait de me savoir encore au 19 siècle du Fap, je confirme , c’est une tuerie !!! Bien mieux que le egg par exemple.
    Un truc que vous n’évoquez pas, c’est la maitrise de soi que l’on peut acquérir grâce à cet objet. Car pour tout vous dire , les Fap dépassant une heure ne sont pas rare tellement on a pas envie d’en sortir …
    Par contre un inconvénient … le vieillissement de l’objet.
    Au bout d’un an à raison d’une grosse séance par semaine environ, l’objet a vieillit … le plastic dur à l’extérieur est tjrs en bon état, pas de jaunissement du plastic ni décollage de la membrane à l’intérieur.
    Par contre un souci au niveau du fameux gel/blob/slime solide qui noirci au bout d’un certain temps. Je le nettoie correctement, mais rien n’y fait le gel translucide se couvre de petits points noirs qui pourrait évoquer un peu la moisissure même si cela n’en est pas. Et il n’est pas possible de changer l’intérieur.
    J’ai pas essayé le fleslight mais je crois qu’il existe une poudre spéciale pour le nettoyer et qu’on peu changer l’intérieur.

    Voilà donc pas de soucis, je recommande à tous, mais durée de vie de un an environ …
    Ah si dernier conseil, ne pas faire comme dans la notice à mettre du gel partout à l’intérieur, juste à l’entrée de l’objet c’est largement suffisant ;)

  • Ca donne ENVIE damn !!

  • Pour l’entretien la poudre c’est de l’amidon de maïs … de la Maïzéna quoi … ;)

  • J’en avais entendu parler sur le webcomic Oh Joy Sex toy http://www.ohjoysextoy.com/fliphole/ où l’avis est bien plus critique mais j’avoue que la plume de St-Sernin est vraiment convaincante pour le coup…

  • Techniciens spécialistes internationaux du fourreau à zob, bonjour !
    Questions importante pour fappeurs de groupe : ça existe ce genre d’engin prévu pour deux bites ? Avec une ouverture moins étroite, voire deux trous ? J’aimerais savoir, et je dois pas être le seul.

    Salut au passage à Gonzo qui signe un très bon papier sur ce nouveau machin à se coller dans la rondelle – qu’il a plutôt souple et assez ouverte, comme son esprit.

    • Tu veux dire pouvoir pécho un toy en DP ? Si oui y’a moyen de faire ça à 4 aussi, en forme de croix. A ma connaissance non (mais je peux me tromper).

      • Tout à fait, il s’agirait de pratiquer la DFP/DTP, selon le fabricant du produit. Je peux pas croire que personne n’ait pensé à sortir un truc pareil, parce que si on en croit ce qu’on voit sur les tubes, bien des messieurs apprécient de se frotter le zboub dans un orifice partagé !
        A 4, en forme de croix… mais complètement ! J’espère qu’un ingénieur nippon tombera sur cette conversation.

  • Salut , j’ai moi meme testé le TENGA mais le modele TENGA 3D pile, j’adore cette marque nous l’avons mise sur notre blog http://CLUB-DES-BRANLEURS.tumblr.com , j’ai ressenti le meme stress que toi lors de la premiere fois ca me faisait flipper ;-)

Laisser un commentaire